Intel se désengage en partie d'IMFT, sa joint-venture avec Micron

Ça ne flashe plus chez Intel 5
Damien Labourot
Intel a annoncé hier dans un communiqué qu'il se désengageait d'une partie des usines qu'il co-detient avec Micron, via la joint-venture IMFT. Ainsi, le fondeur se sépare de celles de Singapour ainsi que de celle située en Virginie (à Massanas), toutes deux appartiendront désormais à Micron. Par contre, il conserve des parts dans celle qui est localisée dans l'Utah et qui produit de la flash en 20 nm.

Intel SSD 520 Series

Ce changement stratégique de la part d'Intel lui fait gagner la bagatelle de 600 millions de dollars, dont une partie sera reversée sous forme de puces mémoires flash lors de ses prochaines acquisitions pour la fabrication de ses SSD.

L'accord entre les deux indique aussi qu'ils continueront le développement de flash NAND, incluant de nouveaux types de mémoire, mais sans plus de précision pour le moment.