Avant le blocage de Copwatch : la subsidiarité, ça marche !

Avec des Guéant de velours 24
Marc Rees
C'était annoncé : Copwatchnord-idf.eu.org n’existe désormais plus. Sollicité par Free via Eu.org, le site a préféré saborder son domaine EU.org. Sans cette réaction, quelque 20 000 autres sites abrités sous ce domaine Eu.org risquaient de devenir inaccessibles, du moins chez les FAI qui font le choix d’un blocage DNS.

L’adresse étant maintenant inaccessible, l’ordonnance de blocage qui visait explicitement « Copwatchnord-idf.eu.org » perd de sa superbe...

copwatch Copwatchnord-idf.eu.org  

Pierre Beyssac précise que le domaine copwatchnord-idf.eu.org a été supprimé dès 11 heures ce matin. « Le serveur HTTP pour copwatchnord-idf.eu.org redirige apparemment (à l’instant où j’écris ceci) les requêtes vers https://copwatchnord-idf.org/, déjà bloqué par la décision de justice d’octobre.C’est une démonstration intéressante du principe de subsidiarité…» ajoute le fondateur de Eu.org qui prépare un billet complémentaire sur cet épisode symptomatique.

Un détail : jamais le ministère de l’Intérieur n’avait pris contact avec Eu.org pour tenter de faire jouer le principe de subsidiarité. Il aura fallu attendre la réaction d'un FAI, ici Free, pour tenter cette dernière carte alors que l'ordonnance de blocage avait été déjà rendue.