Crise des disques durs : la production remonte petit à petit

Mais les pieds ne sont pas encore bien secs 129
Nil Sanyas
La production de disques durs n’a toujours pas retrouvé ses niveaux précédant les inondations en Thaïlande. Néanmoins, selon DigiTimes, elle a désormais atteint les 80 % de ces niveaux. Les prix devraient ainsi continuer de baisser lors des prochains mois.

Western Digital Thailande

Entre 140 et 145 millions de disques durs. C’est le nombre d’unités qui devrait être produit lors du premier trimestre 2012 selon DigiTimes. C’est bien moins que les 175 millions fabriqués au troisième trimestre 2011, mais c’est surtout 20 millions de plus que le précédent trimestre.

Une concentration de la production aux effets néfastes

Rappelons que cette crise est liée aux inondations en Thaïlande qui ont débuté l’été dernier. Or les fabricants de disques durs, et en particulier l’ex-n°1 mondial Western Digital, montent l’essentiel de leurs disques durs dans ce pays asiatique.

Les fabricants de moteurs de disques durs, les Japonais Nidec Corp et Minebea, sont eux aussi très présents en Thaïlande. Une concentration qui a eu les conséquences que l’on connaît.

Outre la forte baisse de la production et l’inflation galopante des disques durs, on notera parmi les principales conséquences une diminution du nombre d’années des garanties des disques durs, mais aussi une augmentation des ventes de SSD.

Finances : merci l'inflation

Enfin, cette crise a bien sûr eu un impact sur les bilans financiers des fabricants de disques durs. Si Seagate, moins touché par les inondations, n’a pas vu sa production s’effondrer, lui permettant de retrouver sa place de n°1 mondial et d’afficher de forts bénéfices, pour Western Digital, la chanson est différente.

Malgré de nombreux frais pour réhabiliter ses usines et une baisse de 43 % de sa production, Western Digital n’a malgré tout pas coulé. Ceci grâce à l’inflation, qui a particulièrement touché les professionnels. Résultat, le chiffre d’affaires de Western Digital n’a chuté que de 20 %. Et la firme américaine a réalisé la performance d’afficher un bénéfice net de 145 millions de $.