(MàJ) iPhone : Apple signe avec China Telecom

Comme par hasard 50
Nil Sanyas
Mise à jour : nous l'évoquions il y a trois jours, c'est désormais officiel. Apple vient de signer un partenariat avec China Telecom afin de distribuer l'iPhone. Cela permettra à ce dernier de gagner de nouvelles parts de marché, alors qu'Apple est désormais dominé par Samsung, Nokia, mais aussi ZTE et Huawei, les fabricants locaux.

Rappelons qu'avant ce nouveau partenariat, China Unicom, le deuxième opérateur du pays, disposait d'une exclusivité sur son territoire pour proposer l'iPhone. China Telecom, le troisième opérateur du pays, brise donc cette exclusivité. Il proposera l'iPhone 4S dès le 9 mars prochain.

Reste que la Pomme se garde encore une marge de manoeuvre importante, dès lors qu'il n'a toujours pas signé avec China Mobile, l'opérateur mobile le plus important du monde avec environ 650 millions d'abonnés.



Article du 18 février 2012.

Titre : Smartphones : Apple dominé par ZTE et Huawei en Chine

Véritable succès en Amérique et en Europe, l’iPhone est tiré ces derniers trimestres par l’Asie, et en particulier la Chine. Il faut dire qu’il s’agit du marché n°1 au monde dans le secteur de la téléphonie mobile. Mais la concurrence s’intensifie et les fabricants locaux que sont ZTE et Huawei progressent à vitesse grand V. Au point de surpasser Apple dans le secteur des smartphones.

iphone 4S

Samsung capte près d'un quart du marché chinois

Forte d’une part de marché de 10,4 % au troisième trimestre 2011, Apple figurait en bonne position derrière Nokia, le n°1, et Samsung, son fidèle concurrent. Mais en fin d’année, alors que la Pomme a connu un succès sans précédent avec 37 millions d’iPhone écoulés, reprenant sa place de n°1 mondial, ses parts en Chine se sont effritées.

Avec seulement 7,5 % du marché au dernier trimestre, Apple a particulièrement souffert de la concurrence de Samsung, passé pour la première fois de son histoire n°1 en Chine avec 24,3 % du marché. Mais surtout, la société américaine a subi les conséquences de la montée en puissance de ZTE et Huawei.

L'envolée de ZTE

Ces derniers ont en effet capté respectivement 11,1 % et 12,6 % de leur marché. Une véritable performance quand on sait que ZTE n’occupait que 3 % au début de l’année. Plutôt présent dans le marché des téléphones classiques, ZTE s’est lancé récemment dans les smartphones et a usé de tout son pouvoir en Chine pour détrôner Apple en quelques trimestres.

Ces bonnes performances en Chine pour ZTE et Huawei ont d’ailleurs eu un impact direct dans le classement mondial. Comme nous le notions jeudi dernier, ZTE a affiché la plus forte croissance des constructeurs de téléphones (+91,6 %), et Huawei la quatrième plus forte progression (+71,7 %). Résultat, ZTE est désormais le 5ème fabricant de téléphones au monde (devant RIM et HTC) et Huawei le 8ème fabricant, devant Motorola et Sony Ericsson.

Une exclusivité dommageable

Enfin, le recul d’Apple s’explique aussi par sa disponibilité moins importante que les autres constructeurs. En effet, China Unicom, le deuxième opérateur du pays (derrière China Mobile), propose l’iPhone en exclusivité depuis 2009. A contrario, les appareils de Samsung, Nokia, ZTE et Huawei sont disponibles chez tous les opérateurs.

Apple pourrait néanmoins changer cette situation et signer avec ses concurrents, notamment China Telecom, le troisième opérateur mobile du pays. De quoi élargir ses horizons, même si le contrat à signer absolument est sans contestation possible celui avec China Mobile. Rappelons en effet que ce dernier compte près de 650 millions d’abonnés…