Microsoft détaille la publication d'une application dans le Windows Store

Metro, boulot, Visual Studio 5
Vincent Hermann
Microsoft lancera le 29 février la Consumer Preview de Windows 8, autrement dit la bêta publique. Elle sera quasi-complète en termes de fonctionnalités, avec quelques exceptions notables comme le Media Center. Ce sera l’occasion pour les utilisateurs d’avoir leur premier contact avec la boutique Windows Store. À ce sujet, Microsoft a publié un billet sur l’un de ses blogs pour expliquer aux développeurs l’accent particulier qui avait été mis sur la simplicité de publication.

Gagner du temps

Quand un développeur souhaite publier une application sur le Store, il ne lui suffit pas de faire un simple upload de son produit. De nombreux paramètres doivent accompagner la demande, tels que le nom, le type, le prix, le type de licence et ainsi de suite. Avant même de basculer dans Visual Studio et de commencer à écrire du code, le développeur pourra se rendre sur un portail dédié.

windows store visual studio

La capture ci-dessus montre les éléments que le développeur devra sélectionner. On trouve en premier le nom, ce qui signifie qu’on pourra le réserver avant même de coder. Chaque section contient des détails assez poussés sur les différents aspects de l’application. Par exemple, les détails de vente concernent tout ce qui touche au tarif, à la catégorie ou encore les zones géographiques concernées. De même, les notifications push, le lien avec les services Live, l’utilisation du chiffrement des données ou encore la limite d’âge.

Une fois l’application codée, Microsoft fournira un Windows App Certification Kit qui permettra de tester l’application pour en découvrir les bugs de dernière minute. Pour maximiser les chances qu’une application passe le processus de validation, les tests sont les mêmes que ceux utilisés par Microsoft. Les résultats sont renvoyés au sein d’une page web :

windows store visual studio

Réutiliser les mêmes informations

Lors de l'étape de publication proprement dite, le développeur peut utiliser son compte dans Visual Studio. Ce dernier se connecte alors au service d’enregistrement dans lequel l’application avait été déclarée et propose au développeur un choix parmi ses créations. Les données sont ensuite envoyées dans le bon projet et reprennent automatiquement les paramètres qui avaient précédemment défini.

windows store visual studio

Le package envoyé par le développeur est considéré comme un « master » contenant toutes les données nécessaires. Idéalement, le développeur y a placé toutes les informations correspondant aux cas qu’ils voulaient couvrir. Cependant, certaines sections de la validation demanderont des données supplémentaires, comme pour les langues supportées.

Vérifier et... attendre la certification

Une fois que toutes les données seront réunies, le développeur aura accès à un résumé complet des informations fournies. Ce résumé correspond en fait à ce que verra un utilisateur sur la page du Windows Store, y compris le résumé et les captures d’écran ou encore l’icône de l’application.

windows store visual studio

L’étape finale est la phase de certification. Comme on peut le voir sur la capture-dessous, six étapes sont nécessaires. En théorie, toute validation devrait pouvoir être faite dans un délai de 6 à 7 jours ouvrables. On se doute cependant qu’en fonction des demandes, cette durée sera élastique.

windows store visual studio

À noter que Microsoft devrait dévoiler de nouvelles informations dès le 29 février. Une bêta de Visual Studio 11 sera publiée en même temps que la Consumer Preview de Windows 8 ou peu après.