Mozilla publiera un Firefox Metro pour Windows 8

À qui le tour ? 36
Vincent Hermann
L’une des conséquences de l’arrivée de Metro est que les éditeurs vont devoir s’y adapter s’ils comptent proposer des applications s’insérant dans le Start Screen. Il s’agit d’un avantage net de Microsoft dans certains domaines, dont les navigateurs. Pour l’instant, Internet Explorer 10 est le seul navigateur pouvant s’y insérer, les autres éditeurs n’ayant rien annoncé. Mozilla est donc le premier à dégainer et à annoncer une version Metro de Firefox.

Au centre de ce Firefox particulier, on retrouvera bien sûr le moteur de rendu Gecko. La différence sera que l’environnement d’exécution ne sera plus Win32 mais WinRT (Windows Runtime), fourni avec Windows 8. Cela signifie que l’interface de Firefox sera radicalement différente, dans la lignée sans doute de ce que l’on a pu voir dans Internet Explorer 10 :

ie10

En fait, le passage à WinRT ne serait que partiel. Dans les prévisions de Mozilla, on trouve ainsi la création d’une application d’intégrité moyenne (le fonctionnement par défaut dans Windows Vista/7), exactement comme Internet Explorer 10. Le navigateur de Microsoft existe en effet à la fois comme une application Metro et une application Desktop. Au centre se trouvent des bibliothèques qui sont appelées par l’une ou l’autre version. Mozilla souhaite procéder de la même manière afin de ne pas réécrire une trop grande portion de code en WinRT. Cela dépendra cependant du bon vouloir de Microsoft : Redmond sera-t-il disposé à donner les mêmes droits qu'à son propre IE10 ?

La partie en WinRT permettrait justement l’utilisation de Firefox en mode tablette. L’éditeur n’est plus un débutant dans le monde du tactile puisqu’une version mobile pour Android existe notamment. Cette partie du code assurerait le fonctionnement de l’application en tirant parti de certaines spécificités.

Un exemple concret serait l’affichage d’informations particulières et en direct dans la vignette de l’application sur le Start Screen. Ces données sont exposées par l’application à l’aide des contrats. Firefox présenterait donc une liste de données pouvant être exploitées par des éléments tiers, y compris le système, par exemple les marque-pages.

Mozilla expose d’ailleurs dans son billet plusieurs contrats avec lesquels des informations devront obligatoirement être partagées. On trouve ainsi la recherche, car Windows 8 permet de trouver des éléments directement dans les données d’une application. Lancer une requête sur le système doit donc permettre de trouver des résultats dans Firefox. On trouve également les réglages, l’impression et ainsi de suite. L’éditeur souligne que Firefox pourra être une source de données, un réceptacle ou les deux en fonction des cas.

Mais la liste des défis et des décisions à prendre reste assez longue. Mozilla ne sait par exemple quels sont les langages de développement qui vont être utilisés. S’agira-t-il d’un mélange XUL et C++ ou bien du trio HTML/CSS/JavaScript ? La seule décision semblant sûre est le refus du couple C#/XAML. Dans tous les cas, Mozilla devra supporter les trois modes d’affichage obligatoires pour une application Metro :
  • Plein écran
  • 1/6e pour les applications « dockées » à droite ou à gauche de l’écran
  • 5/6e pour le plein écran avec application tierce dockée
Chaque mode fait poser la question de savoir ce qui y sera affiché.

Enfin, Firefox Metro devra gérer une autre fonctionnalité obligatoire pour toute application Metro : un état de suspension déclenché par Windows 8 lors de la mise en veille. Ceci sera valable autant pour le navigateur que pour les applications web qui pourront être épinglées sur le Start Screen, chacun disposant de ses propres données. Cette possibilité est un objectif, mais pourrait ne pas apparaître dans la première version.

Mozilla indique que Windows 8 n’est pas terminé et que la bêta n’est même pas encore là. Il n’y a donc rien de pressé, mais une première ébauche de Firefox Metro pourrait sortir durant le deuxième trimestre.