Dassault Systèmes rachète Netvibes et vise le secteur professionnel

Après Exalead, Netvibes 26
Nil Sanyas
Le Français Netvibes, créé en 2005 par Tariq Krim (Jolicloud), vient d’être croqué par son compatriote Dassault Systèmes, géant européen des logiciels. Ce dernier n’en est pas à son premier coup d’essai, le moteur de recherche français Exalead ayant été racheté par ce même Dassault Systèmes il y a deux ans pour 135 millions d'euros.

S'appuyer sur un partenaire ambitieux

Spécialisé dans la personnalisation d’agrégation de contenus via les flux RSS, etc. Netvibes est utilisé par plus de 4 millions de personnes chaque mois. Générant des bénéfices depuis 2010, Netvibes a pour but, via ce rachat, d’envahir le marché professionnel.

« Ce partenariat est né de notre souhait mutuel de porter les outils de veille personnalisée sur les plates-formes et processus d’entreprise, ainsi que de mettre les informations en temps réel à la portée de tous les utilisateurs » remarque ainsi Fred Mini, PDG de Netvibes depuis le départ de Tariq Krim en 2008.

« Pour remplir cet ambitieux objectif, nous devions nous appuyer sur un partenaire tout aussi ambitieux. Dassault Systèmes, dont l’autorité en tant que leader technologique mondial est solidement établie, nous aidera à accélérer nos efforts auprès des entreprises. »

3D Experience et temps réel

Fred Mini explique ainsi que Netvibes s’appuiera sur la plateforme 3D Experience de Dassault Systèmes afin de fournir aux professionnels des informations en temps réel « indispensables à leur processus d’innovation ». L’aspect social entre les consommateurs et les entreprises sera notamment exploité, tout comme la veille d’information et l’aspect statistique.

Bernard Charlès, le directeur général de Dassault Systèmes, indique d’ailleurs que Netvibes « connectera les informations concernant toutes les expériences relatives aux produits et aux services à partir de sources de données internes et externes, le tout en temps réel et de façon contextuelle, en vue d’assurer une meilleure expérience, plus riche et propice à la prise de décisions pertinentes. »

La vision professionnelle est donc plus qu’évidente. La gratuité du service est cependant mise en avant, ce qui signifie que les particuliers n’ont pour le moment pas de soucis à se faire.

La somme engagée par Dassault Systèmes pour acquérir Netvibes n’a pas été dévoilée.