Smartphones : Android et iOS captent plus des 3/4 du marché aux USA

Les autres se contentent des miettes 31
Nil Sanyas
Ces dernières années, le marché des smartphones aux États-Unis suit une tendance qui ne semble pas s’arrêter : l’iPhone (et donc iOS) et les appareils sous Android ne cessent de gagner des parts de marché, ceci au dépend de tous les autres. Ainsi, selon comScore, Android et iOS ont cumulé 76,9 % du marché lors du dernier trimestre 2011, contre 72,2 % trois mois plus tôt.

Smartphones telephones USA Q4 2011

Avec 47,3 % de parts de marché (PDM) à lui seul, l’OS mobile Android écrase le pays de l’oncle Sam, ceci malgré les ventes historiques des iPhone. Le résultat sur la concurrence est alors évident. Si BlackBerry OS de RIM est toujours présent avec 16 % de PDM, les autres sont proches de la disparition. Windows Phone perd encore quasi 1 point de PDM en tombant sous les 5 % et Symbian, avec 1,4 % de PDM, n’a plus que quelques mois à vivre.

Android+iOS : bientôt 80 % du marché

Et hormis un succès foudroyant des Lumia de Nokia sous Windows Phone 7, rien ne semble pouvoir inverser la tendance actuelle. Android a ainsi toutes les chances de passer la barre des 50 % de PDM, tandis qu’iOS surpassera probablement les 30 %. Soit plus de 80 % du marché à eux deux, ou quatre smartphones sur cinq… La domination est totale.

Smartphones telephones USA Q4 2011

Du côté des constructeurs, tous téléphones confondus, comScore place toujours les Sud-Coréens Samsung et LG aux deux premières places, avec plus de 45 % du marché, suivi par l’Américain Motorola, dont les parts de marché s’effritent chaque jour un peu plus.

Apple dans le top 3 en 2012

Apple, avec désormais 12,4 % du marché, est néanmoins à deux doigts de doubler son compatriote Motorola. Le passage de témoin pourrait avoir lieu lors du premier trimestre 2012. A contrario, RIM, acteur puissant aux États-Unis il y a encore quelques années, devient une entreprise secondaire désormais.