ARM : plus 2,2 milliards de puces au dernier trimestre 2011

C'est Cortex et Minus... 14
Nil Sanyas
La société anglaise ARM, devenue en un rien de temps incontournable dans les secteurs des smartphones et des tablettes tactiles, continue de voir ses résultats financiers progresser de façon importante. De bonnes performances qu’elle doit à ses partenaires, et en particulier à NVIDIA, Texas Instruments et Qualcomm.

ARM Cortex

Des bénéfices en forte hausse

Son chiffre d’affaires a ainsi cumulé 137,8 millions de £ au dernier trimestre 2011 (+21 %), et sa marge brute a grimpé de 7,1 points pour atteindre 48,2 %. Ses bénéfices avant impôt ont ainsi augmenté de 45 %, soit 69 millions de £ en normalisé, ou 49,7 millions de £ en IFRS (+42 %), la norme internationale.

Sur toute l’année 2011, ARM affiche ainsi un chiffre d’affaires de 491,8 millions de £ (+21 %), une marge brute de 45,1 % (+4,7 pts) et des bénéfices avant impôt de 229,7 millions de £ (+37 %) ou 156,9 millions de £ (+42,6 %) en IFRS.

Les Cortex-M progressent rapidement

Concernant les produits exploitant l’architecture ARM écoulés par ses partenaires, la société précise qu’1,2 milliard de puces pour les téléphones mobiles et ordinateurs portables (+10 %) ont été livrées au dernier trimestre 2011. Sans compter 1 milliard de puces (+40 %) livrées dans d’autres produits de consommation embarqués (appareil photo, télévisions, etc.).

Un total de 2,2 milliards de puces en un seul trimestre, soit environ 24 millions par jour, qui signe bien évidemment un nouveau record pour ARM. Un succès dû à la gamme Cortex, qui représente désormais près d’un quart (23 %) des livraisons de la société, contre 13 % fin 2010. Les Cortex-M dominent largement cette gamme, avec 15 % des ventes d’ARM à eux seuls.

ARM7 : la base solide de la société

Les ARM7 et ARM9 sont néanmoins les familles de processeurs les plus vendues encore à l’heure actuelle, avec respectivement 44 et 24 % des ventes de l’entreprise britannique, soit plus des trois quarts des livraisons à eux deux. Les ARM11, pour leur part, sont encore loin d’écraser le marché, avec seulement 9 % des livraisons de puces ARM.

Enfin, le secteur mobile représente 55 % des livraisons d’ARM, suivi par le secteur embarqué (25 %), le secteur professionnel (16 %) et celui de la maison (4 %).