Photos : le site de la Hadopi défiguré en vrai

They are legion 196
Nil Sanyas
Très actifs sur la toile depuis la fermeture de la galaxie Mega (Megaupload, Megavideo, etc.) et des lois SOPA/PIPA, le mouvement des anonymous suscite des vocations aussi parfois dans la vie réelle. C’est notamment le cas de la Pologne, mais aussi de la France. Le siège de la Hadopi a ainsi été tagué par un ou plusieurs adeptes ce week-end.

Hadopi siège tag
Hadopi siège tag
Photos de Grégory Gutierez (CC BY-SA 3.0)

Des logos d’Anonymous et le début de leur devise « We are legion » étaient encore visibles ce matin, 4 rue de Texel à Paris, lorsque ces photos ont été prises. Selon Grégory Gutierez, auteur des photos, « vers 10h, l’entrée était barrée par des plots et des employés d’une société de nettoyage se préparaient à enlever le logo au pochoir ».

"Lâche et méprisable"

Éric Walter, le secrétaire général de la Haute Autorité, a pour sa part publié un tweet hier midi pour commenter la nouvelle : « Numérique ou IRL le vandalisme anonyme reste ce qu'il est : lâche et méprisable. Les bouteurs de feu en ont pour leur argent today #hadopi »

Hadopi siège tag

La devise intégrale des Anonymous est : « We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us. » ou en français : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous. »