(Màj) Après Megaupload, vague de restrictions et fermetures sur le net

Mise à jour 24 janvier 2012

Plusieurs sites ont depuis pris des mesures restrictives voire décidé une fermeture totale. Uploadbox va ainsi effacer tous ses fichiers d’ici le 30 janvier. X7.to ferme également ses portes, tout comme Boxset.ru, en passe de baisser son pavillon. FileJungle et UploadStation ont effacé plusieurs fichiers hébergés tout en testant un dispositif de blocage des IP localisées aux États-Unis. Ils font partie du même groupe que FileServe, avec VideoBB et VideoZer qui ont procédé à des nettoyages massifs.



Première diffusion 23 janvier 2012

La fermeture de MegaUpload continue à faire ressentir ses secousses telluriques aujourd’hui. Plusieurs sites spécialisés dans l’hébergement de fichiers ou dans l’échange de liens ont pris des mesures de restrictions, quand ils n’ont pas opté pour une fermeture pure et simple.

videoBB

FileSonic est toujours présenté sur Google comme un « service rapide et facile de partage ». Quand on clique sur le lien, le site n’est cependant plus qu’un « service rapide et facile de stockage ». Une alerte sur la page d’accueil indique que « toutes les fonctionnalités de partage sur FileSonic sont désormais désactivées. Notre service peut seulement être utilisé pour envoyer et récupérer des fichiers que vous avez vous-même envoyés. »

Chez FileServe, autre hébergeur bien connu, c’est tout le programme de rétribution qui a été désactivé. Comme sur Megaupload, les plus gros uploaders étaient payés par la plateforme (cf la capture ci-dessous). Celle-ci, abritée sous le statut de l’hébergeur, incitait ainsi les utilisateurs à envoyer des fichiers les plus populaires possibles afin de maximiser les échanges et donc les candidats potentiels aux services premiums du site. Dans l’affaire Megaupload, le procureur avait justement mis en cause ce dispositif. FileServe a préféré anticiper une éventuelle condamnation pour réduire la voilure.

fileserve payout

Le mouvement se confirme également sur VideoBB, MixtureVideo, PurVid ou Videozer où plusieurs liens ont été nettoyés (certains sont encore accessibles…).

Ce n’est pas tout : comme indiqué, Allostreaming est également mort tout comme son miroir iallostreaming.com. Clap de fin également pour Alloshowtv.com, Alloshare.com et Allomovies.com, les trois autres sites qui avaient été visés par l’ordonnance de blocage en cours devant le TGI de Paris. Le site allo-show-tv.com affiche désormais une image statique promettant bientôt « du contenu légal et libre de droit. Affaire à suivre… ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !