Livraisons de PC en Europe : Lenovo et ASUS confirment, Acer s'écroule

Les tendances remarquées ces derniers mois se sont confirmées lors du dernier trimestre 2011 dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). Avec 29,756 millions de PC livrés au cours de cette période, cette région a essuyé un recul de 6,5 %, preuve de la morosité du marché, cumulé au succès des tablettes tactiles, exclues de ce classement.

Livraisons PC Europe EMEA
Données en millions

Tout le monde n’est néanmoins pas perdant pour autant. Le Chinois Lenovo, qui a récemment mis la main sur l’Allemand Medion, s’assure ainsi une confortable cinquième place avec 2,426 millions de machines livrées (+35,5 %), soit tout de même 635 000 de plus qu’un an auparavant. Son voisin ASUS, avec 3,277 millions de PC (+14,7 %) affiche la deuxième plus forte croissance du marché.

A contrario, Hewlett-Packard et surtout Acer signent des chutes inquiétantes, tout en restant les leaders du marché. Néanmoins, en affichant une baisse de plus d’1,16 million d’ordinateurs, Acer ne détient plus que 12,1 % du secteur, contre 11,1 % pour Dell (+4,9 %).

Quant à HP, si sa part de marché régresse assez peu avec toujours 20,2 % du secteur, il n’en demeure pas moins que l’Américain a écoulé près de 600 000 machines de moins fin 2011 que fin 2010. Avec plus de 6 millions de PC écoulés rien qu’au dernier trimestre (-8,8 %), il reste néanmoins le leader incontesté du marché.

L'Europe de l'Ouest en chute libre

IDC explique le recul global de la région pour le dernier trimestre par les très faibles résultats en Europe de l’Ouest (-11,5 %), notamment pour certains constructeurs absents du top 5 (Samsung et Sony par exemple). Cela explique la chute de 12,1 % de la ligne « Others » (Autres) du tableau ci-dessus.

Et preuve que ces mauvais résultats sont liés à l’Europe de l’Ouest, IDC précise que la région CEMA, à savoir l’Europe Centrale et de l’Est, le Moyen-Orient et l’Afrique, a vu ses livraisons croître d’1,3 %, ceci malgré l’instabilité de certains pays et la crise des disques durs. L’Europe Centrale et de l’Est a même vu ses livraisons augmenter de 7,4 %, principalement grâce aux PC portables (+14,4 %), les PC bureau ayant du plomb dans l’aile (-4,8 %).

L’impact des tablettes sur les netbooks

Les excellentes ventes de tablettes tactiles ont aussi un certain impact sur les ventes d’ordinateurs portables et en particulier les netbooks. Ces derniers ont ainsi vu leur livraison s’écrouler de 48,8 %, contre une baisse très modérée de 3,1 % pour les ordinateurs portables classiques. En France, 450 000 tablettes ont ainsi trouvé preneur rien qu’au mois de décembre, au point de surpasser sur toute l’année les ventes de PC de bureau.

Enfin, IDC note que la crise des disques durs n’a eu qu’un impact modéré du fait de la faiblesse de la demande.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !