Toutes machines confondues, la part des PC passe sous la barre des 50 %

La faute à iOS et Android 54
Nil Sanyas
La société Asymco vient de réaliser de nombreux graphiques ainsi qu’une vidéo sur l’évolution des machines vendues dans le monde depuis 1975, des Apple II, Atari, Amiga lors des premières années aux iPhone, iPad et produits sous Android aujourd’hui, en passant bien sûr par les Macintosh et les PC.


En prenant en compte un maximum de machines possibles, sans comptabiliser toutefois les ordinateurs montés par vous-mêmes, les PC sont ainsi passés sous la barre des 50 % en 2011. La faute à l’explosion des smartphones, notamment sous Android. Résultat, avec 358 millions d’unités vendues l’an passé, le duo iOS et Android a dominé les PC (hors Mac), qui ne se sont écoulés qu’à 336 millions d’unités.

PC Mac Amiga Atari iOS Android

Derrière ce recul des PC, il faut surtout y voir une chute de l’influence de Microsoft. Windows voir sa présence s’étioler dans les foyers du globe, au contraire de Mac OS et d’iOS d’Apple et d’Android de Google.

PC Mac Amiga Atari iOS Android

Bien sûr, si l’on prend en compte uniquement les ordinateurs, le PC reste le maître incontesté comme le montre le graphique ci-dessus, même si les Mac grignotent un peu plus chaque année des parts de marché. Cette part reste néanmoins bien inférieure à celle que détenait la Pomme au début des années 90.

Enfin, Asymco a eu l’idée de prendre en compte l’iPad afin de montrer l’importance de ce dernier, notamment vis-à-vis des Mac. Une importance que nous avions déjà pointée dans le passé, l’iPhone et l’iPad reléguant au second rang les Mac désormais. Apple est ainsi aujourd’hui plus un fabricant de téléphones et de tablettes que d’ordinateurs.

PC Mac Amiga Atari iOS Android