Windows 8 : le Secure Boot obligatoire sur les tablettes ARM

Message caché : une tablette n'est pas un PC 201
Vincent Hermann
En novembre 2011, une nouveauté de Windows 8 a fait parler d’elle : le Secure Boot. Il s’agit d’une sécurisation de la chaine de démarrage censée bloquer toute tentative d’intrusion et de modification. Ce blocage avait déclenché un débat au sujet de la possibilité d’installer Linux. Et le débat risque de revenir plus fort avec la confirmation que les tablettes ARM maintiendront ce blocage.

win8 windows 8

Le Secure Boot, comme nous le répétions encore récemment dans notre dossier consacré à Windows 8, a besoin d’un UEFI pour fonctionner. La présence de ce dernier est obligatoire sur les machines OEM, tout comme le Secure Boot, pour obtenir le fameux autocollant de certification.

Le Secure Boot utilise une série de composants signés numériquement pour contrôler l’intégrité de toute la chaine et détecter les éventuelles modifications et tentatives de modifications. Sur les PC, cette fonction devrait être désactivable sur la grande majorité des machines. Il s‘agit en fait d’une option rattachée à l’UEFI et qui peut donc être prévue comme telle. Sur les tablettes ARM, la situation sera en revanche différente.

Microsoft a confirmé durant le CES en fin de semaine dernière que ces produits particuliers devraient avoir un Secure Boot actif et bloqué. Autrement dit, si un constructeur souhaite lancer une tablette ARM avec Windows, il pourra fournir le switch pour désactiver le Secure Boot. Mais en ce cas, il n’obtiendra pas la certification.

Dans la pratique, ce genre de cas ne devrait pas arriver. Windows 8 pour ARM ne dispose pas du même développement que la version x86 classique. Microsoft a choisi un réseau de partenaires pour travailler sur des produits précis. La version de Windows est livrée directement à ces sociétés qui l’utilisent sur leurs produits. Un fonctionnement à rapprocher de celui de Windows Phone 7.

Et justement, Microsoft vise avec windows 8 sur ARM le même type de relation matériel.logiciel que pour l’iPad : un objet à considérer comme une entité propre, et non comme l’addition de l’un et de l’autre. Même si Microsoft ne l’a pas encore confirmé, ces tablettes ne s’alimenteront sûrement en applications qu’au travers du Windows Store. Les consommateurs devront donc savoir que Windows 8 sera le seul écosystème possible. Mais la grande majorité des clients choisissent un produit pour l’exploiter tel quel.

C’est un changement auquel il faudra s’habituer car les utilisateurs de Windows proviennent tous du monde PC. Or, ce monde est justement caractérisé par les modifications et les personnalisations. Mais Microsoft souhaite sans doute que les machines équipées de son produit adoptent une certaine ligne de conduite, exactement, encore une fois, comme Windows Phone 7. Une évolution intéressante à observer, surtout vis-à-vis de l’accueil qui lui sera fait.