Twitter n'apprécie pas la nouvelle recherche sociale de Google

Google, toujours un peu plus maitre du monde 70
Nil Sanyas
Google met un peu plus chaque jour, en avant ses services dans son moteur de recherche. Derniers en date, Google+ et Picasa. Et cela ne plait guère à la concurrence. Twitter a ainsi vivement critiqué les dernières actions de Google. Ce dernier a cependant répliqué aussitôt.


Google profite-t-il un peu trop de sa position dominante sur le marché de la recherche ? La question est légitime et fait même l’objet d’une enquête de l’Union Européenne depuis l’an passé. Et ce n’est pas la toute dernière mise à jour opérée par le géant américain qui inversera la tendance.

Le spécialiste de la recherche a en effet déployé « Plus Your World ». Vous pouvez retrouver toutes les informations à ce sujet dans notre actualité dédiée publiée avant-hier, néanmoins, pour résumer, Google a mis en place un système où vous pouvez (si vous le voulez) faire apparaître dans les résultats de vos recherches les profils et publications Google+ et Picasa, les deux étant de toute façon liés désormais.

Ce n'est bon pour personne selon Twitter

Twitter a rapidement réagi à cette nouvelle, estimant qu’auparavant, les résultats de Google étaient pertinents, et qu’aujourd’hui, les résultats les plus pertinents pour l’actualité se trouvent désormais sur Twitter. Ce dernier a de plus rajouté que les derniers changements de Google rendront plus difficile l’accès aux informations de Twitter. « Nous pensons que tout ceci est mauvais pour les gens, les éditeurs, les organisations et les utilisateurs de Twitter. »

Twiter Alex Macgillivray

Auparavant, lors de l’annonce officielle de Google mardi dernier, Twitter, par l’entremise d’Alex Macgillivray, son juriste, a estimé qu’Internet venait de vivre une mauvaise journée. Selon Macgillivray, cette nouveauté de Google risque de créer de nombreuses dissensions, la recherche perdant sa neutralité.

Suite à cette communication de Twitter, Google a répliqué sur… Google+, en affirmant être particulièrement surpris par les propos de Twitter, « car ils ont choisi de ne pas renouveler leur contrat avec nous l’été dernier, et depuis, nous avons observé des instructions rel=nofollow ».

Ce tacle de Google fait ainsi référence à l’actualité de juillet dernier, où effectivement, suite au non-renouvèlement du contrat entre Twitter et Google, qui courrait depuis 2009, ce dernier a mis fin à sa fonction Realtime qui affichait en direct les tweets des utilisateurs de Twitter.

Google avantage toujours plus ses services

Il n’est néanmoins pas certain que cet argument soit suffisant aux yeux de Twitter. D’autant plus que Google commence à généraliser sa nouvelle barre, même sur sa page d’accueil, qui avantage là encore ses propres services. Alors que la plupart des sites de vidéos étaient traités de façon égale par Google, YouTube dispose d’une mise en avant évidente. Et bien d’autres services, G+, Chrome et Shopping notamment, jouissent des mêmes avantages. Une politique qui crée de façon évidente certaines tensions…