Barnes & Noble cartonne avec ses Nook et envisage de séparer ses activités

Le libraire américain Barnes & Noble, principal concurrent d’Amazon outre-Atlantique, a réalisé une annonce pour le moins étonnante hier dans son dernier communiqué de presse. La firme s’est en effet vantée d’avoir réalisé des ventes records de ses liseuses et tablettes Nook (Simple Touch, Color, Tablet, etc.), mais aussi de ses livres numériques. Mieux, le libraire annonce vouloir s’exporter massivement durant cette année. Résultat, Barnes & Noble prévoit de se séparer de ses activités liées au Nook. Explication.

Barnes Noble Nook Color
Le Nook Color


Ce n’est pas encore une certitude, mais l’idée est lancée par Barnes & Noble. Le but n’est bien sûr pas de vendre sa division numérique, mais plutôt de séparer les activités, un peu à l’instar de la séparation (avortée) des activités DVD et streaming de Netflix.

L'augmentation constante du poids de la division numérique

Barnes & Noble explique étudier cette possibilité afin justement de pouvoir mieux gérer l’importance que prend le numérique dans ses activités. Il faut dire qu’à la base, la société est « juste » le plus grand libraire physique du monde. Afin de contrer Amazon, B&N s’est bien sûr lancé dans la vente de livres sur le web, puis dans la vente numérique, avec ses propres appareils.

Cette division « Nook » s’est cependant développée à vitesse grand V. Elle a ainsi encore affiché une croissance de 43 % avec un chiffre d’affaires de 448 millions de $ pendant les vacances de Noël, ceci tous produits confondus (appareils, livres numériques, accessoires, etc.). Et les seules liseuses ont vu leurs ventes croître de 70 % par rapport à l’an passé.

Au final, B&N prévoit un chiffre d’affaires entre 7 et 7,2 milliards de $ pour son exercice fiscal 2012, ceci grâce à une croissance de 40 à 50 % de son site BN.com et de ses Nook. Ces derniers devraient ainsi cumuler près d’1,5 milliard de $ de ventes, et sa croissance devrait continuer, notamment grâce aux ventes internationales.

L’importance grandissante de sa division numérique est donc la raison principale de sa possible séparation des autres activités de B&N. Cette séparation reste tout d’abord à être confirmée, réponse d’ici ces prochains mois. Enfin, cela n’implique pas forcément de grands changements pour les consommateurs. Seule l’organisation interne pourrait être impactée.

Les Nook bientôt disponibles en France

Notez que les Nook ont toutes les chances d’être disponibles en France cette année, d’autant plus depuis l’arrivée quasi conjointe de ses concurrents Kindle d’Amazon et Kobo (via la Fnac) en fin d’année dernière.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !