La prochaine Xbox pourrait être dotée d'un enregistreur numérique

Les dernières évolutions de la Xbox 360 ne laissent que peu de place à l’imagination en regard des ambitions de Microsoft pour sa console de salon. La firme a récemment obtenu un brevet portant sur la capacité d’une console justement à enregistrer du contenu numérique. En clair, transformer la machine en magnétoscope.

xbox 360

Le futur de la Xbox s’est dessiné de manière beaucoup plus précise depuis que Microsoft a lancé le Kinect. Cet accessoire, à l’immense succès, peut prendre en charge la voix et les mouvements du corps pour les traduire en commandes. La dernière mise à jour de la console, mettant notamment en place une interface de type Metro, s’est orientée de son côté vers la découverte des services.

Plus récemment encore, les annonces de partenariat avec Orange et M6 ont nettement renforcé l’idée que Microsoft voulait faire de sa console de salon un centre multimédia allant bien au-delà du simple point d’accès pour les jeux vidéo : une borne prenant en charge tous types de loisirs numériques. Un sentiment déjà esquissé par le bouquet Live TV et renforcé par le brevet récemment obtenu.

Ce dernier, numéroté 8 083 597, porte sur le mariage du jeu et des médias et a été initialement déposé le 5 janvier 2007. Il consacre la venue d’une fonction d’enregistreur numérique, ce qui permettrait à la console de garder sur son disque dur notamment du contenu numérique en provenance des chaines de télévision. D’après le brevet, cette fonctionnalité pourrait rester active durant l’utilisation de la console pour du jeu.

Et là, on entre dans une toute nouvelle catégorie de placement pour la Xbox. Plutôt que de la vendre simplement comme une console de jeu, Microsoft pourrait en faire la promotion comme d’un centre de loisirs numériques. C’est d’autant plus vrai que la dernière mise à jour met en place les applications et la boutique pour les vendre. Or, l’idée d’un appareil connecté à la télé et capable de gérer des applications devrait justement rappeler quelques souvenirs à une partie des lecteurs.

Google vise en effet ce créneau avec sa TV. Logitech et Sony en particulier vendent des boitiers basés sur cet environnement. Google souhaite percer et a d’ailleurs fortement amélioré son produit avec la version 2.0. Si Microsoft, qui dispose déjà d’un large parc de consoles en place, vise le même objectif, les plans de Mountain View pourraient être remis en cause. Le constat est valable aussi avec Apple, mais dans l’autre sens : on attend toujours un téléviseur made in pomme et de nombreux clients potentiels pourraient être intéressés. À ceci près que la Xbox s’obtient pour moins de 200 euros et peut se raccorder à n’importe quelle télé déjà existante.

Ce qui soulève une dernière question : si Microsoft souhaite réellement implémenter cette fonctionnalité, et on peut parier qu’elle va le faire, s’agira-t-il de la Xbox actuelle ou de la prochaine ? En toute logique, il devrait s’agir de la prochaine, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise, surtout que la firme n’a pas évoqué une seule fois le successeur de la 360 à ce jour.

Dans tous les cas, les ayants droit relanceront immédiatement la question de l'assujettissement des consoles à la redevance pour copie privée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !