Intel lance ses Atom N2600 et N2800, des netbooks WiDi à venir

Mais c'est qu'ils redeviendraient presque sexy, PRESQUE 23
Par
le jeudi 29 décembre 2011 à 09:30
Damien Labourot
Intel vient d'officialiser ses nouveaux Atom N2600 et N2800 utilisant l'architecture Cedar Trail et qui se destinent aux netbooks. Ces derniers devraient enfin proposer un peu de nouveautés puisque le fondeur leur ouvre les portes de la vidéo en haute définition, mais aussi de sa technologie de transmission sans fil : le WiDi (Wireless Display).

Intel Atom Cedar Trail IDF Pékin

Au niveau des caractéristiques, ce n'est pas du côté processeur qu'il faut regarder pour trouver des changements importants. En effet, mis à part leur finesse de gravure qui passe du 45 nm au 32 nm, rien ne change ou presque. Ils conservent leurs deux coeurs et les fréquences ne changent pas d'un iota : 1.6 GHz pour le N2600 et 1.86 GHz pour le N2800.

Ils disposent tous les deux d'un cache L2 de 1 Mo et leur TDP sont de 3.5 W pour le premier et 6.5 W pour le second. Intel semble ainsi décidé à pousser l'arrivée de machines entièrement passives et plus compactes, reste à voir si cela sera du goût des constructeurs.

Intel Atom Cedar Trail IDF Pékin

Un nouveau GPU, plus puissant, mais limité

La partie GPU INtégrée par contre change puisqu'Intel s'appuie sur un partenariat avec PowerVR au lieu d'utiliser ses solutions maison. Ce n'est pas une première, puisqu'il l'avait déjà fait par le passé notamment pour ses Atom de la série Z et leur GMA 500.

Nous avons pu déjà voir que certaines limitations logicielles existent du côté des pilotes, qui ne supporteront que DirectX 9 et Windows dans sa version 32 bits alors que la puce est bien compatible avec DirectX 10.1.

Au niveau de l'appellation, nous retrouverons donc les GMA 3600 et 3650 et des fréquences respectives de 400 et 640 MHz. Intel annonce d'ailleurs que les performances sont doublées au passage, ce qui n'est pas un luxe. On devrait néanmoins être loin de pouvoir jouer de manière confortable, ou même d'atteindre ce que permettent les APU de la série E d'AMD. Une segmentation volontaire d'Intel afin de ne pas trop rogner du côté des portables à bas prix et autres ultrabooks ?

Multimédia : support de WiDi et du Blu-ray au programme

Les choses sont heureusement plus INtéressantes lorsque l'on regarde du côté des capacités multimédia : il est enfin possible de lire des vidéos en haute définition 1080p tel que des Blu-ray. Reste à voir ce que cela donne dans la pratique, sous Windows ou Linux, et l'intégration aux différents logiciels.

WiDi LogoEn complément, et comme nous le disions plus tôt, Intel permet à ces Atom d'exploiter le WiDi, sa technologie de transmission vidéo sans fil.

Il faudra cependant voir si les constructeurs de netbooks intégreront une puce Wi-Fi d'Intel au sein de leurs machines (autre composante impérative pour le support de la technologie)... sachant que chaque dollar compte sur ce type de produit, et que la concurrence est rude. Ce n'est donc pas gagné d'avance.

En effet, les puces de fabricants comme Atheros ou Broadcom sont plus souvent présents au sein de ces machines « low cost ».

Une autonomie maximale conservée

Le géant de Santa Clara annonce que ces puces devraient permettre l'émergence de machines disposant de plus de dix heures d'autonomie réelle, ce qui est déjà le cas aujourd'hui avec les générations actuelles. Reste à voir si cela permet l'utilisation de batteries plus compactes pour le même résultat, ce qui irait dans le sens de l'allègement que souhaite le fondeur.

Enfin, du côté des systèmes d'exploitation, Intel annonce que ses Atoms Cedar Trail fonctionneront sous Windows, mais aussi sous Linux et donc Tizen (anciennement connu sous le nom de MeeGo).

Pour ce qui est des modèles et de la disponibilité réelle, il faudra attendre l'ouverture du CES pour plus de détails. Mais avec des constructeurs tels que Dell, qui a récemment décidé de se retirer de ce marché, il se pourrait que la pléthore habituelle ne soit pas de mise.