GeForce 700M : analyse de la gamme mobile de NVIDIA

GeForce 700M : analyse de la gamme mobile de NVIDIA

Début avril, NVIDIA annonçait une mise à jour de l'entrée de gamme de son offre GPU mobiles. Aujourd'hui, ce sont les cartes destinées aux joueurs qui sont concernées : les GeForce GTX 700M. L'occasion pour nous de revenir en détails sur l'ensemble de la nouvelle offre du constructeur afin de voir ce qu'elle cache et surtout si l'on a vraiment droit à des nouveautés. 

 

GeForce GT 700MGeForce GT 700M

 

Comme d'habitude, NVIDIA a décidé de renouveler sa gamme de GPU pour ordinateurs portables en deux temps. L'année dernière sur les GeForce 600M, nous avions le droit à une étrange alternance de deux architectures avec un arrière-goût de marketing avec Fermi et Kepler. Cette année c'est un peu plus simple puisque Kepler est dorénavant partout, à l'exception des deux premiers modèles : les GeForce 710M et GT 720M qui restent en Fermi.

GeForce GT 700M : une puce, six déclinaisons... dont certaines bien étranges 

GeForce 700M tableau récapitulatif

 

Comme on peut le voir ci-dessus, les GeForce GT 730M, 735M, 740M, 745M et 750M disposent toutes de 384 unités d'exécutions et se basent sur Kepler. La différence entre ces cinq GPU, voire six si l'on compte les deux déclinaisons de la GeForce GT 740M, vient des fréquences et de l'interface mémoire qui est sur 64 bits ou 128 bits.

 

Dans le cas de la GT 740M justement, on notera qu'une même appellation peut cacher des produits bien différents. En effet, dans un cas on aura une interface mémoire sur 64 bits avec 2 Go de DDR3 à 800 MHz, alors que dans le second, on passe à 128 bits et 2 Go GDDR5. Lors de nos échanges avec NVIDIA, la marque nous a indiqué que le modèle limité en bande passante (GT 740M) disposera d'une fréquence GPU plus importante : 980 MHz. Qu'en est-il de la GT 745M ? Impossible de le savoir, NVIDIA n'ayant pas voulu nous communiquer cette valeur. Bref les vieux sont encore bien présents et faire avaler des couleuvres aux clients est toujours d'actualité.

 

GeForce GT 700MGeForce GT 700M

 

Autre mystère sur lequel la société est restée bien silencieuse : la fréquence maximale lorsque GPU Boost 2.0 est actif. En effet, elle ne donne là encore aucune valeur se réfugiant derrière « un gain de performances pouvant atteindre les 15 % », mais cela sera dépendant du portable et surtout de l'efficacité de son système de refroidissement. En effet, comme pour les puces de PC de bureau, c'est une température cible qui sera le facteur limitant. Si elle est vite atteinte et que l'évacuation de la chaleur n'est pas suffisante, la fréquence de fonctionnement sera réduite.

 

Quoi qu'il en soit, on peut voir que l'ensemble des GPU est compatible avec les fonctionnalités maison comme GeForce Experience, Optimus, 3D Vision, 3DTV Play, mis à part pour les GeForce GT 710M et 720M, qui ne supportent pas ces deux dernières fonctionnalités.

GeForce GTX 700M : trois GPU dédiés aux joueurs, la 780M est là 

Passons aux trois GPU conçus pour les joueurs et utilisés pour les quatre nouvelles références annoncées aujourd'hui : les GTX 760M, GTX 765M, GTX 770M et GTX 780M. Si le caméléon exploitait deux architectures différentes avec sa précédente série de puces, pour celle-ci il ne s'appuie plus que sur Kepler :


GeForce GTX 700M  

 

Les GeForce GTX 760M et 765M exploitent la même puce avec 768 CUDA Cores dotée d'une interface mémoire sur 128 bits et accompagnée dans les deux cas de 2 Go de GDDR5 à 2 GHz. Ce qui change au final, c'est la fréquence de fonctionnement qui est soit de 657 MHz (GTX 760M) ou de 850 MHz (GTX 765M). Dans les deux cas, le GPU Boost sera de la partie, mais NVIDIA ne donne là encore aucun détail.

 

Comme vous pourrez le voir, nous avons systématiquement ajouté une équivalence avec les GPU pour PC de bureau. À titre de comparaison, on se retrouve dans ce premier cas avec l'équivalent d'une GeForce GTX 650 Ti dont les fréquences GPU ont été réduites de 29,2 % pour la GTX 760M et de 8,4 %  pour la GTX 765M. Du côté de la mémoire vive, La baisse est de 25,9 % mais on aura le droit à 2 Go là où la GTX 650 se contente de 1 Go. Reste à voir si cela est bien utile.

 

Concernant la GeForce GTX 770M, ses caractéristiques techniques ne sont pas sans rappeler celles de la GeForce GTX 660 avec ses 960 CUDA Cores. Les fréquences ont de nouveau été revues à la baisse puisqu'il est question de 21,5 % de baisse pour le GPU alors que les 3 Go de GDDR5 moulinent à une fréquence réduite de 33,3 %.

GeForce GTX 780M : Une GTX 770 castrée suffira-t-elle à attaquer la HD 8970M  ?

GeForce GTX 780MGeForce GTX 780M

 

Enfin, c'est plutôt surprenant, la GeForce GTX 780M devrait sérieusement pouvoir débiter en termes d'images par seconde puisque nous avons le même nombre de CUDA Cores que sur les GTX 680 et GTX 770 pour les PC de bureau. Cependant, les fréquences ont là encore été revues à la baisse de 21,3 % du côté du GPU alors que la vitesse de la mémoire vive est amputée de 28,6 %. Reste à voir si, dans la pratique, on ne se retrouvera pas plutôt au niveau d'une GeForce 660 Ti à cause de ces baisses.

 

NVIDIA clame tout de même que grâce à cette puce, il reprend la couronne du meilleur GPU à AMD et à sa Radeon HD 8970M. On a hâte de pouvoir tester cela dans la pratique. Cela tombe bien, nous avons justement un GT70 signé MSI disposant de ce GPU sous la main. Nous devrions pouvoir commencer à vérifier cela très bientôt.

 

MSI GT70 GeForce GTX 780M

Le GeForce GT70 de MSI doté d'une GeForce GTX 780M et d'un CPU... mystère 

 

Ces GeForce GTX 700M devraient être présentes sur une très large majorité des portables Haswell dédiés aux joueurs qui vont sortir dans les jours et semaines à venir nous indique NVIDIA, ce qui semble confirmé par nos différents contacts. Il faudra néanmoins attendre la fin du NDA ce week-end pour en avoir le cœur net. Si les performances sont, sur le papier, relativement proches par rapport à nos cartes graphiques pour PC bureau, il faut tout de même garder à l'esprit qu'elles risquent d'être amputées un peu au niveau du GPU Boost 2.0.

 

Si le caméléon ne donne pas de chiffres exacts concernant la fréquence maximale atteinte, cela ne l'empêche pas d'indiquer que les machines qui exploitent ses puces pourront être plus fines et plus légères de 40 %. Or pour gagner sur ces deux éléments physiques, il n'y a que peu de mystère : il faudra certainement alléger le système de refroidissement, un point pourtant crucial pour monter un peu plus haut en fréquence. Et comme l'on reste sur une génération en 28 nm, il ne pourra pas y avoir de bond important par rapport à la gamme actuelle.

 

GeForce GTX 700M

 

Si les premières machines que nous avons pu voir ne reflètent pas vraiment cette annonce, il semble qu'il sera effectivement désormais possible d'avoir des portables plus compacts, notamment de 14 pouces, que ce soit chez ASUS ou MSI par exemple. Reste à voir ce qu'il en sera dans la pratique et le positionnement de tels produits.

Optimus partout, 3D Vision... nulle part ?

Fait plutôt intéressant, Optimus sera désormais présent sur 90 % des ordinateurs portables équipés d'une GeForce GTX. Faut-il comprendre que 3D Vision, qui est incompatible avec cette technologie, n'a plus la cote ? Les différents porte-parole de la marque nous ont confirmé qu'effectivement l'affichage en relief ne représentait actuellement que quelques pour cent des ventes sur les portables.

 

Les machines annonçant le support de la 3D auront donc fait aussi long feu que les TV 3D. Ils resteront tout de même disponibles, mais deviendront minoritaires avec le temps. Contrairement aux téléviseurs, il ne suffira pas d'acheter de simples lunettes pour en profiter. Certains d'entre vous le regretteront certainement.

 

GeForce GTX 700MGeForce GTX 700M

GeForce 700M : une nouvelle gamme mobile pour le meilleur, et pour le pire

Une fois n'est pas coutume, une nouvelle gamme de GPU signifie de nouveaux pièges pour les clients. Attentions donc à ce que vous choisissez sur l'entrée de gamme, car NVIDIA ne vous fera pas de cadeau. L'appellation 700M n'est ici justifiée que par la présence de GPU Boost 2.0 et l'on se retrouve avec des tas de références qui ne cachent qu'une série de déclinaisons d'une seule et même puce. On serait presque tenté de proposer aux équipes marketing du caméléon d'aller faire un tour chez Free Mobile.

 

Heureusement, avec les GTX cela va un peu mieux, même si l'on cherche encore l'intérêt de la coexistence d'une GeForce GTX 760M et d'une GTX 765M. On appréciera d'avoir des puces qui ne s'éloignent pas trop de leurs cousines pensées pour les PC de bureau. La présence toujours plus forte d'Optimus est une bonne chose, et les initiatives telles que GeForce Experience pourraient avoir tout leur intérêt sur les portables de joueurs.

 

GeForce GTX 780

GeForce Experience 1.5

 

Reste néanmoins de nombreuses zones d'ombres à lever (vous avez dit TDP ?). Quid des fréquences du GPU dans la pratique, et qu'en sera-t-il des portables au système de refroidissement pas forcément très bien dimensionné ? Est-ce qu'une GeForce GTX 780M sera plutôt digne d'une GTX 680 en 1080p ou d'une GTX 660 ? Puis quels seront les prix des machines auxquelles seront intégrées toutes ces puces ? NVIDIA semble avoir une tendance à la baisse en ce moment, est-ce que ce sera aussi le cas ici ?

 

Tant de réponses auxquelles nous tenterons de répondre dès les prochains jours, pendant et après le Computex. Comme on dit chez nous... Stay tuned !

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !