Temash, Kabini et Richland : AMD à l'assaut du mobile

Temash et Kabini : Jaguar fait sa révolution

Après en avoir rapidement parlé il y a quelques semaines, AMD dévoile aujourd'hui l'ensemble de sa nouvelle gamme d'APU mobiles : Temash, Kabini et Richland. Ils seront disponibles au sein de certaines tablettes, convertibles / hybrides, de PC portables et autre netbooks dans les semaines et mois à venir. Comme toujours, c'est de toute façon la période de la rentrée qui est visée avant tout.

 

AMD AMD  

 

Si la firme de Sunnyvale semble avoir remporté le jackpot en se plaçant au cœur des PlayStation 4 de Sony et Xbox One de Microsoft, elle va tenter à nouveau d'imposer sa vision autour de ses APU pour tenter de reprendre quelques parts de marché à son rival de toujours sur le marché des PC : Intel. Pour ce faire, elle mise sur trois nouveaux APU : Temash, Kabini et Richland. Ceux-ci lui permettent de couvrir un très large éventail de plateformes et de couvrir de nombreux besoins en termes de mobilité.

 

Si les architectures CPU peuvent différer, on retrouve à chaque fois un processeur à deux ou quatre cœurs accompagné d'une Radeon de la génération « Graphic Core Next » introduit avec les Radeon HD 7000.

Une dénomination trompeuse : préparez l'aspirine

Si chez Intel le nombre de références a littéralement explosé ces dernières années, il n'en reste pas moins qu'il est relativement simple de se repérer au sein de la gamme grâce à ses différentes marques : Atom, Celeron, Pentium et Core (i3, i5, i7). Chez AMD, le constat est quelque peu différent et il est nettement plus complexe de s'y retrouver qu'auparavant... si bien qu'elle en devient trompeuse.

 

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

 

En effet, si avant nous avions les APU de la série E en entrée de gamme et les A en milieu / haut de gamme, avec les puces de la génération 2013, ces deux séries A et E sont entremêlées et sont classées en fonction de la machine ciblée. Le problème est que l'interprétation des fabricants de PC peut être toute autre. Voici ce que cela donne en pratique : 

  • E1, E2, A4, A6 « Quad Core » : Temash ou Kabini
  • A4 et A6 « Elite Mobility » : Temash
  • A4, A6, A8, A10 « Elite Quad Core » : Richland
Vous avez compris ? Même si c'est le cas, on imagine bien le désarroi du quidam au moment de se choisir une machine dans un grand magasin ou même lors d'une recherche dans les différents produits qui seront proposés d'ici la fin de l'année. Nous allons néanmoins tenter de vous permettre d'y voir plus clair.

Temash prévu pour les tablettes... mais au final dans des portables tactiles ?

Commençons par les tablettes, mais aussi les portables d'entrée de gamme sous Windows 8 d'une diagonale de dix pouces et plus. Ici, c'est Temash qui entre en scène sous l'appellation « Elite Mobility » et via trois références : A4-1200, A4-1250 et A6-1450. Le tout embarque deux ou quatre cœurs exploitant l'architecture Jaguar accompagné d'une Radeon HD 8000 avec 128 unités de traitement et d'une finesse de gravure de 28 nm :

 

AMD TemashAMD Temash

 

Les fréquences sont assez faibles puisqu'il est question de 1 GHz dans la majorité des cas pour le CPU et de 225 MHz à 400 MHz pour le GPU. On se retrouve ainsi avec un TDP annoncé entre 3,9 watts et 9 watts. La mémoire prévue pour accompagner ces puces sera soit de la DDR3L à 1066 MHz ou 1333 MHz. 

 

On devrait donc voir ce petit monde remplacer les Z01 ou Z60, connues sous le nom de code Hondo... qui n'ont au final jamais vraiment été disponibles. En termes de performances pures, le concurrent d'Intel indique avoir apporté près de 20 % de performances en plus du côté du CPU alors que la partie GPU a tout simplement fait un bond de 100 % par rapport à la précédente génération. De nombreuses nouveautés ont été apportées du côté de la gestion d'énergie pour faire grimper l'autonomie, reste à voir ce qu'il en sera dans la pratique.

 

AMD Temash

 

Il faudra aussi voir si ces efforts payent pour ce qui est du succès des produits et notamment les tablettes. Précédemment, seul Fujistsu avait annoncé un modèle destiné aux professionnels qui n'a, semble-t-il, pas été un succès fulgurant. AMD précise à ce propos avoir une vingtaine de machines en préparation chez sept des huit plus gros fabricants de PC. 

 

D'après nos informations, si des constructeurs ont effectivement retenu Temash, pour le moment aucun n'évoque de tablettes, mais plutôt des machines destinées à l'entrée de gamme et vendues sous la barre des 400 €. On se souvient avoir vu des portables de 15,6" à base d'APU de série E de la génération précédente, espérons que ce n'est pas encore cela qui nous attend. Le Computex, qui ouvre ses portes d'ici quelques jours, devrait nous permettre d'en savoir plus.

 

AMD TemashAMD Temash 

 

Au final, la firme semble positionner ses APU Temash un cran au-dessus de l'Atom Z2760, et les destinent plutôt à faire face aux Celeron et autres Pentium. On notera au passage qu'AMD coiffe Intel au poteau avec son SoC Bay Trail et peut prétendre à être le premier fabricant à proposer une solution à quatre cœurs dans l'entrée de gamme. Il faudra voir si le message arrivera à convaincre les partenaires et qui sera au final le grand gagnant concernant les produits mis sur le marché et le succès de ceux-ci.

Essential : la gamme fourre-tout à base de Temash et de Kabini

Notez que Temash sera aussi utilisé pour les produits « Elite Mobility » de série E. Dans la présentation AMD, ils sont mélangés avec Kabini puisqu'ils visent les mêmes produits avec des TDP plus élevés. Tout ce petit monde devrait en effet se retrouver au sein d'un grand nombre de portables qui ciblent un tarif de 400 à 500 €. Si dans tous les cas, on aura deux ou quatre cœurs Jaguar et une Radeon HD 8000 il y a tout de même des possibilités supplémentaires pour Kabini, notamment en termes d'E/S :

 

AMD Kabini

 

La définition maximale passe à 4096 x 2160 pixels et la technologie AWD (AMD Wireless Display) est évoquée. Il est même question d'une nouvelle génération alors que nous n'avons jamais vu la couleur de la précédente. L'USB 3.0 et le S-ATA 6 Gb/s sont aussi de la partie cette fois.

 

Comme nous l'indiquions précédemment, il faudra par contre faire attention aux références. Entre les séries E-2000 / 3000 (Temash) et les séries A-5000 (Kabini), la différence est simple : la première se limite à deux cœurs contre quatre pour la seconde... mais les choses ne sont pas claires. Précédemment seul l'A6-1450 en avait 4, ici, c'est aussi le cas de l'A4. Bref, on se demande quelle mouche a piqué AMD.

 

AMD KabiniAMD Kabini

 

Au final, ce sont une fois de plus les Celeron et Pentium d'Intel qui sont visés, mais l'on monte un peu en gamme puisque cela pourra aller jusqu'aux Core i3. En effet, les fréquences sont bien plus importantes, tant du côté du CPU que du GPU, tout comme les TDP. Si on est au minimum à 9 watts, la majorité des puces affiche 15 watts au compteur contre 25 watts pour la plus véloce. 

 

Là encore, AMD prévoit de la DDR3L, mais la fréquence pourra cette fois grimper jusqu'à 1600 MHz. On nous promet là encore des améliorations en termes d'autonomie, quelques watts ayant été économisés sur la plateforme. Avec 45 Wh, on se situerait ainsi entre 7h et 11h selon les cas. Soit 2h à 3h de gain tout en affichant des performances à la hausse. Chiche ?

 

AMD KabiniAMD Kabini

Richland et autres fonctionnalités

Richland : vers des ultra-portables plus économes en énergie... en théorie

Après pas mal de déceptions sur le terrain des modèles sexy, on avait eu droit cette année à l'U38N d'ASUS. Celui-ci reprenait un châssis digne d'un Ultrabook, mais une plateforme AMD et s'en tirait plutôt bien... sauf sur l'autonomie. Celle-ci était vite limitée à trois heures même si l'on pouvait grappiller un peu plus en jouant avec la luminosité. Bref, nous avions hâte de voir la prochaine génération afin de constater les avancées.

 

Ce devrait être le cas avec Richland qui exploite cette fois des cœurs CPU bien plus véloces puisqu'ils utilisent l'architecture Piledriver que l'on retrouve sur la gamme actuelle. Le tout a néanmoins été légèrement retravaillé comme nous l'avons déjà évoqué et sera accompagné d'une puce graphique qui pourra comprendre jusqu'à 384 unités de traitement, le tout avec des fréquences encore bien plus élevées que Kabini :

 

  AMD RichlandAMD Richland

 

Du coup, les TDP sont aussi largement revus à la hausse, d'autant plus que la finesse de gravure est cette fois en 32 nm : de 17 watts à 25 watts pour les versions basse consommation (sans le chipset contrairement aux deux gammes précédentes) et 35 watts pour les modèles les plus performants. De quoi viser les Core i3 et i5 d'Intel avec pas moins de sept modèles.

 

Cette fois encore, on nous promet une autonomie de pas moins de 10 heures au repos, contre 5 heures lorsque l'on regarde une vidéo en haute définition. Des valeurs qui semblent déjà un brin en retrait par rapport à ce qui est actuellement proposé sur le marché, alors que les puces Haswell arrivent d'ici quelques jours à peine chez Intel, apportant un gros lot de nouveautés pour ce qui est de l'économie d'énergie.

 

Le combat risque donc d'être sans merci, mais AMD devrait avoir pour lui l'avantage du tarif, une fois de plus.

 

AMD RichlandAMD Richland

 

Tout dépendra aussi de quand seront disponibles ces machines basées sur des APU Richland dans la pratique. On se rappelle que l'année dernière, si AMD annonçait Trinity dès le printemps, les premières machines ne sont arrivées que fin décembre.

 

Pour les adeptes de petites technologies accessoires, sachez au passage que, comme nous l'avons déjà évoqué, chaque gamme aura droit à son lot de fonctionnalités : login via une reconnaissance faciale, contrôle via des mouvements un peu comme avec Kinect, ou même parfois des bundles de jeux spécifiques... AMD va tenter de vous séduire avec quelques petits plus qui font que...

 

AMD A10 Features Richland

Le Wireless Display apparait, Lighting Bolt fait son retour

AMD l'avait déjà évoqué, mais en fait désormais une large promotion : la société proposera elle aussi une technologie d'affichage sans fil. Quelques années après le WiDi d'Intel et alors que Miracast commence à se déployer en tant que standard, on devrait enfin y avoir droit. Celle-ci s'appuie d'ailleurs sur le Wi-Fi Display du standard Miracast et se paie le luxe d'annoncer une latence quasiment quatre fois moindre que la concurrence, permettant de jouer en 3D de manière quasiment transparente.

 

Intel ayant lui-même largement évolué sur ce point au fil des versions, il sera intéressant de comparer tout cela dans la pratique afin de voir quelle solution est la plus simple à mettre en œuvre, la plus complète et la plus efficace. 

 

AMD Richland

 

Si la société ne donne aucune information sur son fonctionnement, il faudra attendre Windows 8.1 pour en profiter. La nouvelle mouture de Microsoft supportera en effet nativement de telles technologies. De plus, les téléviseurs et composants certifiés Miracast devraient être plus nombreux cette année, il sera alors l'occasion de faire le point de manière assez large.

 

Mais ce n'est pas la seule fonctionnalité déjà vue ailleurs qui nous est servie. En effet, cette nouvelle gamme est l'occasion de reparler de... Lightning Bolt. Détaillée l'année dernière, celle-ci n'avait finalement pas vu le jour de manière concrète là encore. Cette fois, AMD évoque la possibilité d'employer une station d'accueil qui se connecterait au portable au moyen d'une sortie DisplayPort 1.2, d'un port USB 3.0 et de l'alimentation du portable. 

 

AMD Richland

 

Dès lors, il serait possible de relier trois écrans supplémentaires (DP, HDMI ou VGA) et de profiter des solutions maison comme EyeFinity... tout en permettant d'utiliser des périphériques externes tels que des disques durs, clavier, souris, etc. Reste à savoir si cela se concrétise cette fois et s'il n'est pas juste question de tenter de faire comme si une solution concurrente à Thunderbolt existait pour se faire mousser.

2013 : l'année de la réussite de Temash et Kabini ? ... quid de Richland ?

Au final, que penser de toutes ces annonces ? Tout d'abord, qu'il serait temps qu'AMD arrête un peu avec les PDF et attaque la démonstration avec des produits. C'est en effet la seconde fois que l'on nous parle des trois plateformes évoquées ici, et, si l'on en sait effectivement un peu plus au niveau des promesses et de la gamme, on attend toujours du concret.

 

Avec la génération précédente, AMD avait réussi à commencer à marquer quelques points en parvenant à mettre sur le marché des produits plutôt corrects. Ceux-ci n'étaient pas franchement parfaits, mais il faut dire que les APU alors utilisés n'étaient pas vraiment taillés pour le mobile. Là, avec Temash et Kabini, la société a une réelle carte à jouer du côté de l'entrée de gamme. Jaguar a su séduire Microsoft et Sony, il faut donc désormais que ces puces en 28 nm arrivent à faire leurs preuves sur des produits qui seront à la fois innovants et accessibles. 

 

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

 

On espère en effet ne pas avoir droit à des intégrations sans queue ni tête comme on a pu le voir par le passé, et que des machines hybrides et / ou des ultraportables sexys utiliseront de tels produits. C'est sans doute sur ce terrain qu'AMD a le plus à gagner : entre différentes solutions d'Intel telles que l'Atom qui sera plus économe et la gamme Celeron / Pentium qui manque en général de fonctionnalités.

 

On aura par contre un peu moins confiance pour ce qui est de Richland. On reste en effet sur du 32 nm avec une architecture qui a certes été améliorée, mais qui ne changera pas profondément la donne. Même si l'on saupoudre quelques fonctionnalités annexes là-dessus, on imagine que la place de ces APU sera plus sur des transportables pour joueurs à tarif compact plutôt que dans des utlrathins qui révolutionneront le genre... mais nous ne demandons qu'à être surpris. Dans le pire des cas, on se dira alors que Kaveri finira bien par changer la donne.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !