Deezer envahira le monde entier d'ici le 30 juin 2012, sauf les États-Unis

Deezer l’avait promis en septembre dernier, il sera disponible partout dans le monde sauf aux États-Unis d’ici les prochains mois. Cette fois, le fameux site de streaming audio français vient de détailler son plan de conquête du monde en partenariat avec Facebook, et il est particulièrement rapide.

Deezer monde entier

Déjà présent dans certains pays européens, dont la France, la Belgique, le Royaume-Uni, et le Luxembourg, le site sera disponible dans près de 210 nouveaux pays dans les mois à venir :
  • 8 décembre : Irlande et Pays-Bas
  • D’ici fin décembre : 45 pays d’Europe dont l’Espagne (13 décembre), l’Italie (14 décembre), l’Allemagne (15 décembre) et la Russie (19 décembre)
  • D’ici fin janvier 2012 : 38 pays d’Amérique, soit le Canada et l’Amérique Latine
  • D’ici fin février 2012 : 41 pays (Australie et Afrique)
  • D’ici fin juin 2012 : 81 pays un peu partout dans le monde, notamment en Asie.
Il est intéressant de noter que si Deezer évite spécialement les États-Unis, le site ne compte pas non plus investir le Japon, pourtant un pays particulièrement important dans le secteur de la musique. Mais pourquoi, concrètement, boycotter en quelque sorte ces deux pays majeurs ?

Les USA : "le pire marché pour nous"

Axel Dauchez, le président de Deezer, a donné un début de réponse à notre confrère Les Échos au sujet du partage du monde avec Spotify : « Un partage du monde, non ! Un partage des priorités, c’est certain. Je souhaite à Spotify de réussir aux États-Unis, mais je pense que c’est aujourd’hui le pire marché pour nous. Il n’est pas en croissance, il est surconsidéré par rapport à sa taille et les marges y sont très faibles. »

Deezer explique ainsi que même en évitant les USA et le Japon, il occupera malgré tout 75 % du marché mondial d’ici 2016. Disponibles en 12 langues, 13 monnaies et du contenu local pour 30 zones géographiques différentes, les services de Deezer ne seront pas accessibles aux mêmes tarifs selon les pays. Mais aucun détail n’a été fourni à ce sujet.

Les partenariats avec les opérateurs mobiles, la clé de voûte du système

Axel Dauchez précise que l’offre de Deezer sera exclusivement payante dans la plupart des pays du monde, contrairement à la France où une offre gratuite (mais bridée) subsiste malgré tout. Par contre, à l’instar de la France, du Royaume-Uni ou encore de la Belgique, des partenariats avec des opérateurs seront mis en place. « Avant la fin janvier, nous serons en mesure d'annoncer une quinzaine de partenariats. »

Au final, Deezer sera l’unique service de streaming audio dans un grand nombre de pays dans le monde. La société française, encore très dépendante des utilisateurs et abonnés français, prévoit ainsi de perdre cette dépendance d’ici six mois à un an. « Nous avons aujourd'hui 1,5 million d'abonnés payants, dont 120.000 en direct, le reste avec Orange. Pour un chiffre d'affaires autour de 50 millions d'euros cette année » précise le président de Deezer.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !