Open Data.Gouv.fr : les données publiques sous licence libre

Des données données 39
Marc Rees
Open Data.gouv.fr, jour J ! Le gouvernement vient de lancer ce site destiné à accueillir et diffuser les données publiques de l'Etat et des collectivités publiques. Cette ouverture a lieu à l’occasion des premières Journées du Numérique.

« En rendant accessibles les données publiques, explique le site officiel, l'Etat et les collectivités locales favorisent la création de nouveaux services et applications citoyennes, et participe au développement de l'économie numérique. Il renforce aussi la transparence de ses actions et promeut une meilleure information des citoyens ».

Dans leur activité, les administrations produisent des données. L’enjeu est ici de faciliter leur diffusion et leur réutilisation, pour les citoyens, les chercheurs, les universitaires, les journalistes, ou encore, évidemment, les entrepreneurs.

Ces données publiques vont dans tous les sens : démographie, renseignements géographiques, environnementaux, épidémiologiques, statistiques, données liées aux institutions (budgets, dépenses, marchés publics...), liste des hôpitaux publics près de chez soi, nombre de professeurs titulaires dans telle académie, disponibilité des équipements en temps réel (vélos en libre service, stationnements libres, flux de déplacements), qualité de l'air, patrimoine immobilier de l’Etat…. tout ou presque sera concentré sur cette plateforme.

subventions
Présentation des subventions accordées aux associations chaque année par la Ville de Coulommiers
source : Data.gouv.fr

Le dispositif veut  « renforcer la transparence des actions de l'Etat comme des collectivités locales auprès des citoyens » mais également à « être un vecteur d’innovation et de développement économique » et donc de création de richesse. Un exemple symptomatique ? Celui de CheckMyMetro... ou des déclarations d'intérêt de la Hadopi obtenu après le déclenchement d'une procédure devant la CADA.

Licence ouverte compatible CC

Les informations fournies sur ce portail développé par la mission Etalab sont mises à disposition gratuitement sous licence ouverte. Le « réutilisateur » peut ainsi librement reproduire, copier, publier, adapter, modifier, et transmettre les informations publiées. La seule obligation est de mentionner la paternité des données et sa date de mise à jour. La licence est donc très souple et « a été conçue pour être compatible avec toute licence libre qui exige a minima la mention de paternité. Elle est notamment compatible avec les licences « Open Government Licence » (OGL) du Royaume-Uni, « Creative Commons Attribution 2.0 » (CC-BY 2.0) de Creative Commons et « Open Data Commons Attribution » (ODC-BY) de l’Open Knowledge Foundation ».

Une première étape, selon le CNN

Pour Gilles Babinet, Président du Conseil national du numérique, « avec le lancement de Data.gouv.fr, la France passe le pas et s’engage dans une politique proactive en matière d’ouverture des données. Il s’agit d’une première étape qui doit provoquer un mouvement de fond incitant toutes les administrations de l’Etat et, au-delà, les collectivités territoriales, les autorités administratives mais aussi les entreprises à s’engager dans une plus grande ouverture des données ».