GNOME 3.2 se met lui aussi aux extensions

En tout cas il commence 41
Par
le vendredi 02 décembre 2011 à 13:37
Vincent Hermann
De nombreux produits disposent aujourd’hui d’un catalogue d’extensions qui viennent ajouter ou compléter des fonctionnalités. C’est notamment le cas des navigateurs, Firefox et Chrome en tête, et plus récemment de Spotify. Et voilà que l’environnement de bureau GNOME 3 s’y met à son tour.

gnome 

GNOME 3 est donc un environnement de bureau que l’on retrouve régulièrement dans les distributions Linux. On a pu assister récemment à la publication de sa première révision majeure, estampillée 3.2, qui ajoutait bon nombre d’éléments tout en corrigeant les manques soulignés par les utilisateurs. Les développeurs de GNOME font un pas de plus dans la personnalisation avec la publication d’une page dédiée aux extensions.

Précisons qu’il s’agit d’un service proposé uniquement en version alpha pour l’instant, et les utilisateurs pourront remarquer l’étiquette rouge située en haut de la page. Le fonctionnement de l’ensemble est simple et se base sur le modèle des extensions de Firefox : une liste, des descriptifs et des boutons d’installation qui déclenchent les téléchargements.

Sur le site, on trouve des explications liées au service. Les développeurs indiquent ainsi que chaque extension est publiée après un examen, car le code vient s’intégrer dans le cœur du système, ce qui pourrait autoriser théoriquement des comportements malveillants. Autre précision importante : l’utilisateur doit obligatoirement posséder la version 3.2 de GNOME. Ceux qui sont encore à la 3.0 devront donc mettre à jour leur système.

Enfin, l’expérience de navigation fonctionne avec Firefox principalement et des soucis ont été relevés dans les butineurs basés sur WebKit tels que Chromium et Epiphany. Ces problèmes ont été identifiés et font partie de GNOME lui-même. La version 3.4 de l’environnement, prévue pour mars prochain, contiendra les correctifs.

Les utilisateurs d’une distribution Linux équipée de GNOME 3.2 peuvent tester ces extensions depuis cette page.