Hewlett-Packard reste le plus gros vendeurs de serveurs

Mais IBM reste le plus gros vendeurs en très haut de gamme 7
Nil Sanyas
Dans le domaine des serveurs, rien ne bouge, on prend les mêmes et on recommence. Ici, pour le troisième trimestre 2011, HP garde sa place de n°1 incontesté en quantité, tandis qu’il bataille toujours avec IBM pour dominer le secteur en valeur. Big Blue, après avoir été surpassé l’an passé, confirme donc son retour en tête du podium.

Serveurs Q3 2011 HP IBM Dell

Avec 693 265 serveurs, soit 29,2 % du marché, Hewlett-Packard domine largement les débats. Mais comme nous l’avons déjà pointé dans le passé, il s’agit principalement de serveurs à bas prix. Alors qu’IBM ou encore Oracle vendent surtout des serveurs très haut de gamme, Dell et HP, eux, connaissent un grand succès dans les gammes inférieures.

Néanmoins, comme le tableau des ventes en valeur le montre parfaitement ci-dessous, HP égale IBM en valeur. Ce trimestre, la société se situe légèrement en retrait avec 29,3 % du marché contre 29,7 % pour IBM, mais il y a encore quelques trimestres, la situation était inversée.

Serveurs Q3 2011 HP IBM Dell

Au final, si l’on recoupe ces deux bilans de valeur et de quantité, on obtient pour les quatre sociétés suivantes la valeur moyenne des serveurs vendus :
  • IBM : 13 379 $
  • Fujitsu : 7626
  • HP : 5485 $
  • Dell : 3675 $
Notons enfin que la présence de Lenovo dans le bilan en quantité est une première. Oracle, avec de très faibles ventes, a néanmoins dominé Fujitsu et donc Lenovo, ce qui démontre la valeur élevée de ses serveurs vendus, au contraire des deux autres. Historiquement, c'est d'ailleurs Oracle qui affiche la meilleure moyenne de tous les constructeurs, devant IBM. Concernant le Chinois Lenovo, il faudra suivre de près son évolution dans les mois et années à venir.