Chrome pourrait devenir un navigateur spécialisé dans le jeu vidéo

Branchons une manette, allumons la webcam et jouons en ligne 21
Par
le lundi 28 novembre 2011 à 16:14
Vincent Hermann
Quiconque a suivi l’évolution du navigateur Chrome ces dernières années sait que Google inclut spécifiquement des améliorations allant toutes (ou presque) dans la même direction : faire du navigateur une simple interface pour une multitude d’applications web. Google poursuit ce mouvement en annonçant la prise en charge par Chrome des manettes de jeux.

chrome

Puzzle vidéoludique

Si, au fil des versions de Chrome,  Google s'est concentré sur les performances au détriment parfois de nouveautés, ce n'était pas pour rien. Les récents développements montrent que l'éditeur a en tête le jeu et d'autres applications web très gourmandes.

On a pu voir la semaine dernière : Google prépare une importante mise à jour de sa machine virtuelle JavaScript. L’objectif ? Réduire au maximum la latence lorsque le ramasse-miettes collecte les zones de la mémoire qui doivent être libérées, en alternant les calculs avec ceux de l’application pour ne pas que cette dernière se fige. Or, Google citait expressément le cas des jeux vidéo et notamment du WebGL. Et dans un nouveau billet, c’est encore le monde vidéoludique qui est abordé.

Booster l'attractivité de la plateforme web, encore et encore

Un article d’Edge pointe vers les propos de Paul Kinlan, développeur chez Google, durant une conférence (qui n’était, contrairement à ce qu’indique Edge, pas celle de Liverpool). Kinlan a abordé plusieurs avancées spécifiques dans Chrome et ciblant particulièrement les jeux vidéo. Ainsi, le navigateur se verra doté de la prise en charge des manettes de jeu, joysticks, webcam et microphone.

Autre annonce importante, celle du support prochain du WebRTC, un projet qui permet aux navigateurs compatibles d’embarquer des fonctions temps réel via des API en JavaScript. L’expression temps réel est particulièrement importante car comme l’explique Paul Kinlan sur son mur Google+, WebRTC pourrait permettre à des services comme OnLive de fonctionner sans aucun plugin. Pour rappel, OnLive est une plateforme permettant du jeu à la demande depuis le cloud. WebRTC, selon la page du projet, doit être prochainement intégré dans Chrome, mais également dans Firefox et Opera.

La compilation des annonces brosse le portrait de ce que considère Google comme étant le futur : la possibilité de jouer à des jeux, y compris ceux depuis le nuage, avec des manettes, avec des performances relativement proches d’un jeu en natif. Des ajouts tels que le WebGL, WebRTC et une machine virtuelle JavaScript performantes réduisent l’écart. Et plus Google avancera dans cette direction, et plus un autre produit maison, ChromeOS, gagnera en crédibilité.