Le préfinancement du Centre national de la musique divisé par cinq

Les parlementaires ont décidément du mal à comprendre l’intérêt du Centre national de la musique. Ce centre a été imaginé formellement par la mission « Création musicale et diversité à l’ère du numérique » confiée au député Frank Riester. D'ici le printemps 2012, il vise à restructurer autour d’une même instance toute la filière, et ce, à l’aide notamment d’une enveloppe de 50 à 100 millions d’euros prélevée sur les FAI.

Mais ce beau projet culturel, pourtant défendu par Nicolas Sarkozy à Avignon, a du plomb dans l’aile.

Au titre de la Loi de Finances rectificatives pour 2011, ce 23 novembre, la Commission des finances a examiné et adopté un amendement de Gilles Carrez (député, UMP). Douloureux : le rapporteur général veut réduire de 2 500 000 à 500 000 euros les crédits prévus pour la préfiguration du futur Centre national de la musique.

Les échanges qui ont précédé ce vote sont savoureux. « Outre que la somme est considérable pour une simple préfiguration, considère Gilles Carrez, on peut aussi s’inquiéter pour l’avenir : les aides publiques en faveur de la filière musicale, qui s’élèvent à 50 millions d’euros en 2011, devraient tripler dans le cadre du futur centre. On ne peut pas à la fois prôner la maîtrise de la dépense publique et accepter de telles dépenses, quelle que soit la bonne intention qui les inspire. »

On est donc loin du lyrisme entendu lors du projet de loi copie privée, il est vrai, mis en musique par la seule Commission des affaires culturelles.

« Je soutiens la position du rapporteur général » rétorquera ainsi François Goulard (UMP) avant d’enchaîner sur le cas du Centre national du Cinéma : « le ministère de la Culture fait preuve d’une irresponsabilité budgétaire effarante. J’en veux pour preuve la subvention de 750 millions d’euros allouée au Centre national du cinéma (CNC). Je suis scandalisé qu’autant d’argent aille à la promotion du cinéma français, tout de même assez médiocre. Ce sont toujours les mêmes acteurs et les mêmes réalisateurs, lesquels se comptent sur les doigts des deux mains, qui bénéficient de cette manne publique. »

Gilles Carrez nuancera les affirmations de son collègue… tout en les épiçant : « les recettes du CNC ont été plafonnées dans le projet de loi de finances pour 2012. Alors que le produit de la taxe sur les services de télévision augmentait de plus de 70 millions d’euros, il a été décidé que l’essentiel de cette augmentation serait affecté à la réduction des déficits ». La petite note épicée est là : « le ministère de la Culture nous a donné son accord, si ce n’est, ce que je ne savais pas, qu’il compte sur ces 70 millions pour financer le Centre national de la musique. Quoi qu’il en soit, j’estime qu’il convient, dans un premier temps, de limiter au moins les frais de préfiguration ».

henrard mitterrand MAM

Jérôme Cahuzac (PS), président de la commission des finances, ira aussi de sa confession pour ménager les critiques à l’encontre de Frédéric Mitterrand. Et les concentrer sur les têtes pensantes du Château : « Pour ce qui est du Centre national de la musique, l’initiative ne provient pas de la rue de Valois. Je crois même savoir que celle-ci n’y est pas vraiment favorable. Tout cela émane d’une instance de décision supérieure, notamment d’un conseiller culturel qui fut directeur adjoint du cabinet de l’actuel ministre de la Culture, avant que celui-ci ne décide très rapidement de s’en séparer… ».

Olivier Henrard, l’ex-directeur adjoint de Mitterrand, est devenu depuis conseiller culturel de Nicolas Sarkozy. Il fut architecte de la Hadopi 1 et 2, lois ayant eu pour rapporteur à l’Assemblée nationale, Franck Riester.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !