Klout intègre désormais Google+ : votre égo va-t-il en prendre un coup ?

Je suis meilleur que Damien : AHAHAHAHAH ! 16
S'il est bien une dimension que les réseaux sociaux mettent à l'honneur dans le comportement humain, c'est bien celle de l'égo. À coup de « Personal Branding », certains iraient jusqu'à jouer leur vie pour gagner quelques followers / abonnés de plus, et aiment pouvoir se mesurer à d'autres sur ce plan. Un phénomène que Klout a bien compris.

Le service s'est ainsi créé une réputation sur sa capacité à attribuer un score en fonction de nombreux critères, vous permettant de savoir si vos propos ont un impact sur Facebook ou Twitter, ou si vous prêchez désespérément dans le vide. Vous pouvez aussi apprendre sur quels sujets vous êtes reconnus, et quel est votre profil.

Klout Google+

On l'a ainsi vu faire son apparition dans de nombreux outils, devenant le « benchmark » de référence en la matière de « kikalaplusgrosse », version sociale. Avec l'arrivée de Google+, Klout ne pouvait pas rester sans réagir. Ainsi, le service a récemment proposé à ses membres de rajouter leur profil Google+ au sein de leur compte, afin de le prendre en considération dès que l'API serait plus complète.

C'est désormais le cas, et logiquement, Klout a annoncé hier que Google+ était désormais de la partie. Dans notre cas, cela s'est traduit par une forte augmentation du score global, mais aussi des différents scores secondaires, reste à voir si cela est général ou non. 

Klout Google+

De son côté Klout indique qu'une baisse du score n'est pas possible, et que ceux qui n'utilisent pas Google+ ne seront pas pénalisés.

On notera aussi que Google+ est présent dans une section un peu plus utile que la simple notion de score ou de profil : les statistiques de votre compte. Vous pourrez ainsi savoir combien de +1 et de commentaires vous avez publié dans les 90 derniers jours, et combien de partage vous avez généré. Bien entendu, cela ne concerne que les posts publics.

Klout Google+

Il en est d'ailleurs de même pour Twitter, Facebook n'étant pas encore actif à ce niveau. On aimerait d'ailleurs que Klout creuse un peu dans cette dimension d'analyse de nos statistiques et de celles des autres utilisateurs. Ce serait, après s'être fait connaître grâce à l'égo, une belle manière de devenir un véritable outil utile d'INformation.