Microsoft fait le point sur SkyDrive, sa solution de stockage dans le cloud

Alors que le ciel des offres « cloud » se voile un peu plus chaque jour, Microsoft apporte son nuage de nouveautés sur SkyDrive, sa solution de stockage de fichiers. Au menu de ce stratus made in Redmond, Problèmes constatés, concurrence, et attentes des utilisateurs.

skydrive

SkyDrive, un service parmi d'autres

SkyDrive existe depuis 2007 et est constitué aujourd’hui de deux éléments liés. D'une part,  le service lui-même, consultable depuis un navigateur web et accessible depuis le compte Live de l’utilisateur. Il s’agit d’un espace de stockage de 25 Go dans lequel on peut mettre ce que l’on souhaite, dans certaines limites. D'autre part, une application livrée avec la suite Live Essentiels et qui permet de déclarer des dossiers de l’utilisateur qui seront synchronisés avec le service. Ces dossiers se retrouvent en ligne, et on peut également installer l’application sur d’autres ordinateurs sous Windows et Mac OS X pour y synchroniser les dossiers.

Dans son post, Microsoft indique que 17 millions de personnes se servent aujourd’hui de SkyDrive, pour un total de 360 millions de fichiers envoyés sur le service et partagés chaque mois. En outre, 5 millions de périphériques différents sont raccordés au service. Bien que les chiffres puissent paraître bons, ils ne représentant qu’une infime partie de la population que Microsoft souhaite toucher.

La firme distingue également trois types de solutions « cloud » :
  • File cloud : un service distant de stockage de fichiers. SkyDrive et Dropbox sont dans ce domaine.
  • Device cloud : masque la structure de fichiers d’un appareil pour utiliser les mêmes données sur plusieurs appareils. Exemple : iCloud d’Apple.
  • App cloud : le fait d’utiliser une application servant de portail à un service. Exemples : Netflix, OnLive et Spotify.

Peu de pénétration dans le grand public et rude concurrence

skydrive

Le graphique ci-dessus montre que seuls 22 % du grand public utilise une solution de type cloud pour le stockage des photos. Concernant les documents, la situation est encore moins glorieuse : un seul petit pourcent. Plus loin, on apprend que moins de 10 % des étudiants pensent à SkyDrive pour le stockage et le partage des documents.

Microsoft aborde également le cas des « power users », autrement dit les utilisateurs avancés :

skydrive

D’après les données collectées par l’éditeur, 35 des étudiants utilisent à la fois une solution email, Dropbox et Google Docs. Bien que l’espace offert par Dropbox ne soit que de 2 Go, il a pour lui un avantage de poids actuellement : il est disponible sur de très nombreuses plateformes, en particulier mobiles. D’ailleurs, plus de deux tiers des utilisateurs avancés utilisent deux systèmes d’exploitation répartis entre leurs divers équipements, et un quart en utilise même trois ou plus. Enfin, les barres bleues représentent le temps moyen requis pour envoyer des photos en ligne.

Les pistes d’améliorations

Pour Microsoft, les approches actuelles pour ce qui touche au cloud a des limitations, ce qui inclut ses propres solutions. La firme estime que les utilisateurs se tourneront vers le produit qui s’intègre le mieux à ses différents appareils. Dans ce domaine bien sûr, Microsoft a un avantage de taille : Windows.

L’éditeur veut donc s’orienter vers une simplicité maximale en commençant par permettre la synchronisation de tout ce qui est important sur le PC. Ici, Windows 8 devrait jouer un rôle phare puisque les comptes Live seront intégrés dans le système, un peu comme pour Lion avec les comptes iCloud. Cette simplicité doit être suffisamment intuitive pour que l’utilisateur puisse partager des fichiers autrement qu’avec des pièces jointes dans des emails.

La solution de stockage devrait ainsi fournir un modeste espace de stockage gratuit pour l’ensemble des scénarios clés. Autre élément important : rendre disponible cette solution sur un maximum d’appareils. Exemple : un utilisateur qui synchronise aujourd’hui des dossiers via SkyDrive sous Windows peut retrouver ses données dans Windows Phone 7.5, mais pas facilement sur un iPhone ou un smartphone Android. Dans l’idéal, Microsoft aimerait également rendre son service compatible avec un maximum d’applications tierces. L’intégration de Live dans Windows 8 devrait d’ailleurs encourager les autres éditeurs à se servir du compte pour enregistrer des éléments tels que les paramètres.

Enfin, Microsoft compte répondre aux critiques les plus communes. Sélection de problèmes soulevés sur Twitter, en instance de réponse :
  • Pourquoi séparer le stockage synchronisé de « Mes Fichiers » sous Windows ?
  • Comment déplacer les fichiers et dossiers dans SkyDrive ?
  • Pourquoi limiter la taille d’une vidéo à 100 Mo alors que le stockage est de 25 Go ?
  • Comment partager un fichier unique plutôt qu’un dossier ?
  • Pourquoi ne pas ajouter des cases à cocher pour créer des sélections multiples ?
Nous verrons donc dans les prochains mois comment Microsoft règlera ces problèmes. La création d’une solution cloud cohérente à travers tous les produits est aujourd’hui un enjeu majeur, et la firme est loin d’être la seule sur ce secteur. Ses principaux concurrents dans le grand public sont Google et Apple, chacun offrant un bouquet de services favorisant une synergie particulière.

Aujourd’hui, on ne choisit plus réellement un produit seul et on peut parler d’univers. Une problématique est en tout cas valable pour tous : plus les utilisateurs se tourneront vers ces solutions intégrées, plus la question de la vie privée se posera car ils leurs confieront une part de plus en plus importante de leurs données.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !