Tablettes tactiles : les faibles chiffres de livraisons d'ASUS

Pas de quoi fanfaronner 81
Nil Sanyas
Alors que nous pouvions penser que l’Eee Pad Transformer allait attirer les foules, il n’en est rien. La firme asiatique ASUS n’a pas réussi à convaincre le public. Les conséquences sont alors limpides : ses niveaux de livraisons pour le troisième trimestre 2011 ont été faibles, et ceux pour la fin de l’année ont été réduits.

Eee Pad Transformer Prime
L'Eee Pad Transformer Prime, le successeur du premier Eee Pad Transformer.

En effet, selon DigiTimes, ASUS a livré 800 000 tablettes tactiles cet été et a prévu d’en livrer à peine 600 000 pour le dernier trimestre. Des chiffres catastrophiques d’autant plus quand on les compare à l’iPad. Pour son dernier trimestre fiscal, clos le 24 septembre, Apple a ainsi vendu (et non livré) 11,12 millions d’iPad. Et sauf surprise, le dernier trimestre de l’année sera bien supérieur.

Cela rejoint ainsi notre actualité portant sur les États-Unis, où Apple détenait 76 % du marché et ASUS un dixième des miettes laissées par la Pomme, soit 2,4 % du marché US. ASUS n’y a ainsi écoulé que 120 000 unités depuis le lancement du premier Eee Pad (en juin dernier). Or les USA représentent le marché le plus important au monde pour les tablettes tactiles. Cela situe donc la faiblesse d’ASUS dans ce secteur.

Il y a toujours pire ailleurs

Cette faiblesse n’est cependant pas unique. La Xoom de Motorola est par exemple un échec cuisant, avec à peine 100 000 tablettes livrées au troisième trimestre. Il faut dire que l'Américain disposait déjà d'un stock important, ce qui explique ce très faible nombre.

RIM pour sa part n’a fait guère mieux avec sa PlayBook. Le Canadien a en effet annoncé avoir livré à peine 200 000 tablettes lors de son deuxième trimestre fiscal clos le 27 août 2011. Là encore, la société avait livré lors du trimestre précédent un plus grand nombre de tablettes.

Si les chiffres de DigiTimes venaient à être confirmés, ASUS n'aurait finalement pas à rougir, tout du moins comparativement aux autres concurrents de l'iPad... Tout porte à croire au final que cette situation concerne tous les fabricants de tablettes hormis Apple. Il sera intéressant notamment de connaître les chiffres de livraisons et de ventes des produits Sony. Du côté d’Amazon et de sa Kindle Fire, malheureusement, la société est souvent avare en détail. Il ne faut donc pas compter sur elle pour nous donner des informations sur ses niveaux de ventes.