Le taux d'adoption de l'IPv6 explose dans le monde grâce à Go Daddy

Si Papa le dit 47
Nil Sanyas
Proche de la pénurie totale, les adresses IPv4 doivent être remplacées au plus vite par les adresses IPv6, qui se dénombrent en milliards de milliards. Et comme c’est le cas depuis plusieurs années maintenant, la France domine les débats grâce à la volonté de certains de ses FAI et registraires locaux. Globalement, l’IPv6 a fait un bond impressionnant ces derniers mois grâce à Go Daddy.

IPv6 taux adoption pays 2011

Avec un taux d’adoption de l’IPv6 de 57 %, la France reste le meilleur exemple à suivre dans le monde. La « faute » à OVH et Gandi note The Measurement Factory. Ce dernier omet que les FAI français ont aussi un impact important dans cette réussite, notamment Free, qui s’intéresse à l’IPv6 depuis quatre ans environ.

En deuxième position, nous retrouvons donc les États-Unis, pourtant très en retard sur ce dossier ces dernières années. Il faut dire que tout a changé cette année grâce au fameux registraire Go Daddy. Ce dernier vend des noms de domaine et héberge de nombreux sites dans le monde entier et en Amérique du Nord en particulier. L’impact de Go Daddy dans l’adoption mondiale de l’IPv6 est d’ailleurs très important comme nous le verrons un peu plus bas.

Les USA, avec une adoption d’un peu plus de 40 %, est donc deuxième, suivi par la République Tchèque (35 % environ), la Pologne (32 %), Singapour (23 %), la Suisse (22 %), l’Autriche (21 %), les Pays-Bas (21 %) et l’Ukraine (20 %).

IPv6 taux adoption pays 2011

Une croissance exceptionnelle de 1900 %

Mais si la France est n°1 en pourcentage, ce sont bien sûr les États-Unis les n°1 en quantité. Résultat, dans le monde entier, nous sommes passés d’une adoption de l’IPv6 d’1,27 % en octobre 2010 à 25,4 %. Sans Go Daddy, ce taux serait à peine supérieur à 3 % remarque The Measurement Factory.

Il faut dire que le registraire gère plus d’un cinquième des noms de domaines en .com, .net et .org dans le monde. L’impact de Go Daddy est d’ailleurs tel que sans lui, les États-Unis verraient leur taux d’adoption fondre à environ 5 %, le plaçant en 16e position mondiale, derrière des pays comme l’Indonésie et la Russie.

IPv6 taux adoption pays 2011

Notez enfin que la nouvelle version de PC INpact gère l’IPv6. Son impact sur l’adoption mondiale n’a pas encore été calculé.