Wikimédia reçoit 500 000 $ de dons de l'association de Sergey Brin

Alors que Wikimédia est en quête de plusieurs millions de $ pour assurer son indépendance, voilà que la fondation vient de recevoir un chèque de 500 000 $ de la part d’une autre fondation, celle de Brin Wojcicki. Cette dernière est peu connue, elle appartient pourtant à Sergey Brin, le co-fondateur de Google, ainsi qu’à Anne Wojcicki, fondatrice de 23andMe et accessoirement l’épouse de Sergey Brin.

Wikimedia

Principalement représentée sur la toile par l’encyclopédie libre Wikipédia, la fondation Wikimédia fondée par Jimmy Wales ne propose aucune publicité à ses visiteurs. Or avec 450 millions de visiteurs différents chaque mois, les coûts techniques (serveurs, etc.) sont particulièrement élevés, sans compter la petite centaine d’employés que compte la Wikimedia Foundation afin de faire fonctionner tous ses sites.

Rien que la division française de Wikimédia espère ainsi récolter 800 000 €. Dans le monde, il lui faudrait entre 20 et 30 millions de $ pour assurer totalement son indépendance. Il faut dire que la fondation propose aujourd’hui de très nombreux services :
  • Wikipédia : l’encyclopédie libre qu’il n’est plus besoin de présenter. La version francophone est la plus forte au monde après l’anglophone et la germanophone.
  • Wiktionary : ou Wiktionnaire en français, le dictionnaire de la fondation. La VF est très développée.
  • Wikimedia Commons : sorte de médiathèque dont le contenu est dans le domaine public ou sous licence libre. On y trouve donc des photos, de la musique, des vidéos, des textes, etc.
  • Wikisource : le but de ce projet est de référencer un maximum de textes libres de droit, une sorte de bibliothèque numérique. La VF est assez bien développée, mais peut mieux faire.
  • Wikiquote : citations de personnes célèbres, proverbes, etc. La VF est extrêmement peu développée.
  • Wikinews : comme son nom l’indique, il s’agit ici d’actualités. Étonnamment, c’est la version serbe qui domine les débats, très loin devant la version en anglais. La VF est assez développée avec près de 11 000 articles.
  • Wikibooks : ou Wikilivres en français. Bibliothèque numérique pédagogique, donc pour étudiants principalement. La VF est assez développée et se rapproche des 10 000 pages.
  • Wikiversity : encore un projet pédagogique, destiné à tous les niveaux, et pas uniquement pour les universitaires. Il est bien sûr lié avec Wikibooks, tout en étant différent.
Rajoutons enfin Wikispecies, spécialisé dans les espèces animales, végétales, etc.
 
« Le commerce est très bien. La publicité n’est pas un mal en soi. Mais cela n’a pas sa place ici. Pas sur Wikipédia » explique Jimmy Wales, le co-fondateur de Wikipédia en 2001, là où tout a commencé. « Lorsque j’ai fondé Wikipédia, j’aurais pu créer une entreprise commerciale et y placer des bannières de publicité, mais j’ai décidé d’en faire quelque chose de différent. Nous avons travaillé durement au cours des années passées afin d’en faire une organisation simple et économe. Nous accomplissons notre mission et laissons les autres gaspiller. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !