Moteurs de recherche : Google écrase l'Europe avec plus de 90 % du secteur

Google dépendance 28
Nil Sanyas
Si certains en doutaient encore, Google domine outrageusement ses concurrents dans la plupart des pays européens. Ce qui n’est d’ailleurs pas sans problème, les plaintes pour abus de position dominante se multipliant ces derniers temps en Europe. Selon AT Internet, Google a ainsi capté 90,4 % des visites pour un moteur de recherche en France le mois dernier, et Google atteint même 94,6 % du marché de la recherche en Espagne.

Moteurs recherche octobre 2011 Europe

Dans les principaux pays européens, les concurrents de Google, et notamment Bing, ne semblent pas pouvoir retourner la situation. Si Bing cumule ici ses propres résultats à ceux de ses partenaires (Yahoo!, Conduit, etc.), cela reste loin d’être suffisant. Bing n’atteint ainsi que 5,2 % de PDM en France, contre 4,8 % au Royaume-Uni, 3,1 % en Allemagne et 3 % en Espagne.

La domination de Google est donc sans partage, et son évolution ces derniers mois n’est guère en sa défaveur. Ainsi, en août dernier, Google captait 90,5 % de PDM en France, contre 92,1 % en Allemagne, 94,7 % en Espagne et 91,8 % au Royaume-Uni. Seule l’Allemagne semble donc montrer des signes de faiblesse pour Google. Mais cela n’a rien d’alarmant pour autant.

Google ne domine pas tous les pays du monde

Rappelons tout de même que dans les autres pays du monde, la situation est loin d’être aussi avantageuse pour Google :
  • Aux États-Unis, Yahoo! et Bing cumulent près de 30 % de parts de marché, Google captant la quasi-intégralité du reste (soit 70 %).
  • En Chine, Baidu domine largement les débats avec 76 % du marché, ne laissant à Google que 19 % du secteur.
  • En Russie, le moteur de recherche Yandex capte les deux tiers du marché, Google se hissant tout de même en deuxième position avec près d’un cinquième du secteur.
  • En Corée du Sud, Google est inexistant (2 % de PDM), écrasé par le géant local Naver, sans compter Daum.