Fuite de données de centaines de cadres de l'UMP

Députés, sénateurs, collaborateurs... 110
Marc Rees
Les données nominatives de plusieurs personnalités politiques parlementaires, ministres, collaborateurs de ministre, ont été diffusées en ligne par une source encore inconnue. Selon Rue89, toutes ces données concernent des membres de l’UMP. Un trait commun qui n’ouvre cependant qu’une maigre piste sur l’origine des informations.

Quatre fichiers ont été mis en ligne voilà deux jours pour disséminer ces informations. En tout, décompte Rue89, près de 1000 cadres de l’UMP sont visés au fil des lignes. « C'est Eric Valatini, co-fondateur de la start-up Email Angel, qui [nous a] alerté » indique Rue89, « Cette start-up réalise une veille sur les communications publiques entre hackers ».

Les fichiers sources visent des personnalités comme Bernard Accoyer, Lionel Tardy, Jean Tiberi, Georges Tron, Christian Vanneste, Jean Luc Warsmann, Laurent Wauquiez, Michèle Alliot-Marie, Patrick Balkany, Jean François Copé, etc.

MMM

Le premier de ces quatre fichiers révèle l’ensemble des variables potentiellement précisées pour chaque fiche. Statut, civilité, date et lieu de naissance, formation, collaborateurs, coordonnées téléphoniques, adresses professionnelles et privées, langues parlées, groupes d’amitié, etc. des informations parfois très sensibles.

dox UMP

Signalons la mise en ligne du site Dox UMP, dont on retrouve le nom dans l'intitulé des quatre fichiers et qui diffuse le texte suivant :

Pour les finir en beauté, ils seront doxés
Tous ces corrompus, minables et vendus,
En hommage à CopwatchIDF, censuré,
A tous les gardés-à-vue,
Aux banlieues karcherisées,
Aux manifestants battus,
Aux journalistes espionnés,
Aux demandeurs d’asile ignorés et matraqués,
Aux Roms stimatisés, traqués et explusés,
A toutes les victimes de l’UMP :

Nous vous livrons leurs coordonnées.

Oeil pour oeil, dent pour dent.