Une entreprise convoquée à Paris par la Hadopi

Selon nos informations, au moins une entreprise est convoquée par la Haute autorité Cette entreprise est donc en phase 3 et pourra voir son dossier transmis au Parquet selon les vœux de la Commission de protection des droits.

En théorie, le texte des lois Hadopi 1 et 2 traite identiquement les particuliers ou les personnes morales, les citoyens ou les entreprises. Le caractère aveugle de ce dispositif est lié au principe d’égalité devant la loi. Il est vrai cependant qu’une disposition permet, au-delà de la phase 3, de tenir compte du contexte.

Une entreprise défendue par SOS Hadopi


Un article de la loi Hadopi 2 dit en effet que le juge tienne compte de l’environnement du défaut de sécurisation : l’article L335-7-2 demande en effet que dans le prononcé de la peine de suspension et dans la détermination de sa durée, « la juridiction prend en compte les circonstances et la gravité de l’infraction ainsi que la personnalité de son auteur, et notamment l’activité professionnelle ou sociale de celui-ci, ainsi que sa situation socio-économique ».

En pratique, les faits sont différents. Comme le rapportait une journaliste de France Inter suite à une interview de Mireille Imbert Quaretta fin septembre 2010, les « entreprises et institutions [n’ont pas été] visées par la première vague d'avertissements ».

Cette politique est désormais terminée en pratique. Selon nos informations, au moins une entreprise vient de subir les trois phases de la réponse graduée. Le cas est actuellement soutenu et accompagné par l’initiative SOS Hadopi qui nous a confirmé l’information.

Convoquée à Paris à ses frais


Autre détail intéressant, cette entreprise – dont nous tairons pour l’heure le nom - est située à plusieurs centaines de kilomètres de Paris. À ce jour, la Hadopi lui a adressé une convocation à Paris. Dans un précédent dossier très médiatisé, visant un enseignant résident à Saint Étienne, Robert Tollot, la Hadopi avait finalement indiqué qu'elle ne ferait plus déplacer les abonnés résidant loin de Paris. Elle avait ainsi dépêché sur place deux agents, épaulés par l’attachée de presse de la Rue du Texel (voir document ci-dessous).

enseignant hadopi convoqué

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !