PCi Labs : A75M-ITX d'ASRock, du Mini ITX pour Llano d'AMD (FM1)

Ceux qui suivent PCi depuis de nombreuses années savent que les formats compacts nous passionnent depuis les premiers Mini PC de Shuttle. Ces dernières années, ils se démocratisent avec l'arrivée en masse du Mini ITX. Surtout présent sur les plateformes Intel, ce dernier commence enfin à percer du côté d'AMD grâce aux APU, et au socket FM1.

En effet, avant ces puces, il était assez rare de trouver des cartes mère Mini ITX pour processeur AMD. La faute au chipset qui était séparé en deux puces, mais aussi au manque d'intérêt de la marque et de ses partenaires.

AMD et le Mini ITX : Merci les APU !

AMD APU Fusion Brazos Asus E35M1-M ProHeureusement, la plateforme Brazos a commencé à montrer la voie et l'on a rapidement vu les constructeurs proposer des cartes mères Mini ITX plus ou moins INtéressantes et complètes à base d'E-350, par exemple, avec USB 3.0, S-ATA 6 Gbps et autres ports HDMI.

Mais pour certains, la puissance n'était pas suffisante, architecture Bobcat oblige. L'arrivée de Llano était alors vue comme le messie. En effet, celui-ci combine une partie graphique bien plus puissante que dans les séries E, avec un CPU qui est un quasi-clône des Athlon II.

Si cela n'est pas l'architecture la plus efficace du moment, elle bénéficie d'une puissance bien suffisante pour la majorité des tâches, et bénéficie d'un rapport coût / performance plutôt avantageux.

Llano se démocratise : on commence à faire le point

Ces APU étant désormais monnaie courante, et des modèles tels que l'A4-3400 étant désormais disponibles, nous avons donc décidé de commencer à nous pencher sur les différentes plateformes proposées.

ASRock A75M-ITX FM1 Llano

Première carte à se montrer au sein des labos : l'A75M-ITX d'ASRock. Il s'agit ici d'un modèle à tarif plancher puisque l'on peut la trouver pour 80 € à peine. À titre de comparaison, les modèles en socket LGA 1155 (Sandy Bridge) débutent aux alentours de 60 €, mais sont en général moins bien équipés, H61 oblige.

ASRock A75M-ITX : du Mini ITX pour Llano à tarif plancher

Car c'est ici un chipset A75 qui est utilisé. Comme nous l'évoquions au sein d'un précédent dossier, celui-ci embarque toute la flopée de ports USB 3.0 et S-ATA 6 Gbps propres à la dernière plateforme d'AMD.

Pour autant, le packaging et le bundle de cette carte mère se veulent simple : en plus du manuel, du DVD de pilotes et de la plaque arrière, on trouve deux câbles S-ATA 6 Gbps et une rallonge jack dédiée à la fonctionnalité « ON/OFF Play ».

ASRock A75M-ITX FM1 Llano ASRock A75M-ITX FM1 Llano

On notera que la taille de la boîte n'est pas aussi compacte que ce que l'on trouve chez Asus ou Gigabyte ces derniers temps, par exemple.

Les composants utilisés sur la carte semblent de qualité et l'étage d'alimentation est composé de quatre phases. Au dessus du socket, on retrouvera deux emplacements pour de la DDR3 pouvant être cadencée jusqu'à 1333 MHz ou 2400 MHz via O/C.

ASRock A75M-ITX FM1 Llano ASRock A75M-ITX FM1 Llano

À l'opposé, on retrouvera le port graphique PCIe 2.0 x16, situé juste sous le chipset qui dispose d'un dissipateur passif. Les quatre ports S-ATA 6 Gbps seront un peu plus en haut, tout à droite du PCB.

On y retrouvera aussi deux connecteurs pour des ports USB 2.0, un dédié aux sorties audio, un pour le S/PDIF, un pour l'infrarouge et un dernier pour le port série. Du côté de la ventilation, on retrouvera trois connecteurs, dont deux au format PWM.

L'alimentation se fera via deux connecteurs de 24 et 4 broches, qui se situent de part et d'autre du socket.

Une carte plutôt complète au niveau de la connectique, mais limitée au 1080p

La connectique arrière est plutôt complète puisqu'en plus des habituels port PS/2 combo, prises jacks (Realtek ALC 892)et autres ports USB 2.0, on retrouve pas moins de quatre ports USB 3.0, un port eSATA, une sortie S/PDIF et un port réseau Gigabit (Realtek RTL8111E).

ASRock A75M-ITX FM1 Llano ASRock A75M-ITX FM1 Llano

On notera qu'avec l'USB 2.0, ASRock recommence la même erreur que sur certains de ses modèles ATX. En effet, puisqu'ils sont au nombre de deux, impossible de connecter un clavier, une souris et une clef USB pour l'installation de Windows, par exemple.

Les ports USB 3.0, pour leur part, ne fonctionneront pas à ce stade puisqu'aucun pilote n'est installé.

Pour les sorties vidéo, il faudra se contenter du VGA ou de l'HDMI 1.4a. On aura donc droit à des définitions maximales supportées de 1920x1600 dans le premier cas, et de 1920x1200 dans le second.

Partie logiciel : de l'habituel côté ASRock, l'A4-3400 comme partenaire idéal ?

Au niveau de la partie logicielle, on retrouve les avantages propres à la marque. Tout d'abord l'UEFI, qui bien que n'étant guère sexy au niveau de son design, est pleinement fonctionnel, notamment au niveau de la rapidité de démarrage.

En complément d'XFastLAN et d'XFast USB, que nous aurons l'occasion d'évoquer dans un prochain dossier, on retrouvera « ON/OFF Play », comme nous le disions un peu plus haut.

Pour rappel, cette technologie permet de lire de la musique via les enceintes reliées à votre PC lorsque celui-ci est éteint (ACPI S5), via son entrée audio. Bref, un modèle qui semble taillé pour les PC de salon à moindre coût.

AMD APU Llano A4-3400 AMD APU Llano A4-3400

Reste à voir ce qu'il vaut dans la pratique, ce que nous devrions bientôt voir grâce à l'A4-3400 que nous avons récemment commandé pour les labos et dont nous vous reparlerons bientôt.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !