Windows 8 : hausse des coûts chez les OEM pour l'activation ?

Windows 8, comme chaque version du système sortie précédemment, sera l’occasion pour Microsoft de tenter une nouvelle fois de se protéger contre le piratage. Cela passe notamment par la manière dont les machines issues des OEM activent la copie de WIndows. Sous Vista et Windows 7, une technique permet de contourner la méthode, mais Windows 8 veut aller plus loin, au risque de provoquer des remous chez les OEM et équipementiers.

windows 8 win8 build samsung

Rappelons tout d’abord qu’actuellement, une machine émanant d’un OEM est accompagnée obligatoirement d’un autocollant brillant sur lequel figure la référence du produit ainsi que la clé de Windows. Cette dernière est en fait là pour information puisque l’ordinateur ne la demande pas. Une clé spécifique est en effet présente dans le BIOS pour que le système puisse s’activer sans demander d’entrer une longue chaine de caractères à l’utilisateur.

Mais cette méthode, créée pour « simplifier la vie » puisque la procédure est transparente pour l'utilisateur, a servi à d’autres pour concevoir des méthodes de piratage particulièrement efficace. On peut ainsi « cracker » Vista et Windows 7 en leur faisant croire qu’un BIOS OEM est présent. Windows ne cherche alors plus à s’activer et ne demande plus de clé produit.

Le site DigiTimes a publié diverses informations assez étonnantes sur ce que prévoit Microsoft. On savait déjà que l’éditeur cherchait à muscler la méthode d’activation des OEM justement, mais DigiTimes affirme que Microsoft souhaite que Windows 8 soit préinstallé... Dans le BIOS.

Deux remarques importantes sont à faire. Premièrement, installer Windows dans un BIOS est strictement impossible. Un BIOS dispose le plus souvent de 8 Mo de stockage alors que Windows réclamerait environ 15 Go. Même la récente Sabertooth X79 d'Asus testée dans les PCi Labs ne dispose que de 64 Mo pour son UEFI. Deuxièmement, quand DigiTimes parle de BIOS, il s’agit forcément d’un UEFI puisque ce dernier est obligatoire pour obtenir le logo Windows 8.

DigiTimes aurait donc eu de plusieurs sources des informations sur une volonté de Microsoft de déplacer au moins un élément vers le BIOS qui servirait à l’activation du système via la connexion Internet, mais pas tout le système. Mais cette modification, quelle qu’elle soit, provoquerait la colère des constructeurs et des OEM qui se rejetteraient la balle les uns les autres pour savoir qui absorberait les coûts supplémentaires.

Car la nouvelle méthode OEM Activation (OA) 3.0 demanderait dans un premier temps une formation spécifique pour les techniciens, mais également un coût pour chaque activation. Les équipementiers préfèreraient évidemment le système actuel qui consiste à mettre en place le système sur un disque dur, l’opération pouvant être entièrement automatisée. Avec le nouvel OA 3.0, chaque installation deviendrait en quelque sorte spécifique.

Dans tous les cas, il s’agit d’une situation que nous cherchons à éclaircir. Nous avons notamment demandé à Microsoft des explications complémentaires mais la nature même du renseignement, qui concerne plus d’un seul acteur, rend l’obtention d’une réponse délicate. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !