PCi Labs : la Sabertooth X79 d'Asus est arrivée dans les labos

Alors que le lancement des processeurs Sandy Bridge-E et du X79 d'Intel approche à grand pas, les constructeurs de cartes mères commencent à nous faire parvenir leurs nouveaux bébés exploitant le socket LGA 2011. Premier en lice : Asus et sa Sabertooth X79.

Comme nous l'évoquions au sein de notre dossier sur la gamme du constructeur, celle-ci se situe entre le modèle P9X79 Deluxe et la Rampage IV Extrême. Elle tente ainsi de prendre le meilleur des deux mondes en insistant sur les points forts de la gamme TUF (The Ultimate Force).

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

Un packaging TUFien, qui « vend » bien la carte

Ainsi, dès le packaging, la marque nous rappelle que cette carte à droit à une garantie de 5 ans. À l'intérieur, on trouvera même un « certificat de fiabilité » nous assurant que ce modèle a subit une suite de tests précis. Bref, si vous êtes maladroit... cette gamme est faite pour vous.

Asus en profite au passage pour nous assurer du support du SLi de NVIDIA et du CrossFireX d'AMD. L'ensemble des fonctionnalités sera aussi détaillé à différents endroits.

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

Vous retrouverez le détail dans notre dossier, mais on notera surtout l'arrivée de l' « USB BIOS Flashback », qui permet la mise à jour l'UEFI sans avoir à démarrer la machine ou de l'« USB 3.0 Boost », qui consiste en l'intégration d'une puce livrée avec un pilote UASP.

On aura aussi droit à un système de « SSD Caching », que l'on évoquera un peu plus loin, un système de gestion amélioré des tensions délivrées au CPU et à la mémoire via une puce DIGI+ ou encore au fameux logiciel Thermal Radar propre à la gamme TUF.

Pour rappel, celui-ci permet de surveiller la température de nombreuses sondes disposées sur le PCB ainsi que le système de ventilation « Thermal Armor ».

Côté bundle : c'est le strict minimum, ou presque

Au sein du bundle, on retrouve d'ailleurs un ventilateur (35 mm, trois broches) que l'on pourra choisir d'intégrer au niveau du panneau arrière. Il suffira pour cela de retirer deux vis.

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

Le reste est plutôt classique : les habituels manuels, DVD de pilotes et logiciels, autocollants, un pont SLi souple ainsi que le fameux « Q-connector ».

Quatre câbles S-ATA seront certifies 6 Gbps, deux se contenteront du 3 Gbps. Dans la pratique, cela fera assez peu de différence. La plaque arrière, enfin, sera de type « Q-shield », avec une protection contre les interférences.

On aurait tout de même aimé un peu plus de contenu pour une carte du genre : une équerre ou un bloc USB 3.0 à placer en façade, par exemple.

Socket LGA 2011 : Mais c'est énooooooorme

Passons maintenant au détail de celle-ci. Tout d'abord, on retrouve l'imposant socket LGA 2011 et son système d'ouverture qui se fait en deux étapes. Il est entouré de huit emplacement pour de la DDR3 qui peut être cadencée jusqu'à 1866 MHz, selon le manuel.

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

L'étage d'alimentation est composé de 8+2 phases pour le CPU. On en retrouve quatre de plus pour la mémoire et le chipset. Le tout est accompagné de deux puces DIGI+, une pour le CPU et une pour la mémoire. 

Celles-ci seront aussi en charge des fonctionnalités d'économie d'énergie EPU alors qu'une troisième puce sera dédié à TPU (Turbo V, O/C automatisé...). L'alimentation se fera via un connecteur de 24 broches ainsi qu'un second de huit broches.

MemOK!, EPU, TPU, DIGI+... : on fait le plein de fonctions plus ou moins marketing

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

On retrouve l'habituel bouton « MemOK! » permettant de vérifier que la mémoire fonctionnera correctement sans avoir à démarrer la machine.

Trois ports PCIe x16 sont présents, et sont certifiés PCIe 3.0 selon Asus. Les deux premiers sont câblés en x16 alors que le dernier n'aura droit qu'à du x8. La carte a donc droit à une certification « Quad SLi » de la part de NVIDIA ainsi qu'au « Quad CrossFireX » d'AMD. En complément, on trouve deux ports PCIe 2.0 x1 et un port PCI.

Dans la pratique, l'utilisation d'une carte graphique imposante ne posera pas de soucis par rapport à la mémoire. Il faudra par contre faire attention à connecter les ports S-ATA en premier en raison de leur emplacement. Ils sont bien entendu inclinés à 90° pour faciliter leur usage.

Un layout correct et une connectique assez complète... mais pas de codes d'erreur

Asus Sabertooth X79 Asus Sabertooth X79

Ceux-ci sont au nombre de huit : quatre sont à la norme S-ATA 3 Gbps, alors que les deux autres auront droit à du S-ATA 6 Gbps. La fonctionnalité SSD Caching sera limité à deux ports situés sur la gauche, et contrôlés par une puce Marvell 9128.

Sur le PCB, on retrouvera quatre connecteurs dédiés à des ports USB 2.0 et un connecteur dédié à des ports USB 3.0 en plus de ceux dédiés au port COM, à la sortie audio et à la sortie S/PDIF.

Il est aussi parsemé de diodes (Power, DRAM, Boot, CPU, VGA) et de connecteurs dédiés à des ventilateurs. Ils sont au nombre de sept et sont tous de type PWM. On regrettera tout de même l'absence d'un indicateur de code d'erreur.

Thermal Armor et Thermal Radar : la TUF Touch 

X79 Asus X79 Asus

Enfin, comme nous l'évoquions un peu plus haut, il sera possible de rajouter un ventilateur au niveau du panneau arrière. Celui-ci sera en charge de l'évacuation de l'air chaud dissipé par le caloduc qu'il surplombe. 

Un autre ventilateur est par contre nativement présent au niveau du dissipateur du chipset. Le tout pourra être contrôlé, sous Windows, via le logiciel Tech Radar.

Le panneau arrière se veut pour sa part assez complet : un port PS/2 combo, six ports USB 2.0 dont un (blanc) dédié à l'USB BIOS Flashback), quatre ports USB 3.0 (ASMedia), un port Firewire (VIA VT6315N), un port eSATA 6 Gbps et un port Power eSATA 6 Gbps.

Asus Sabertooth X79

La partie audio aura droit à six prises jack et une sortie S/PDIF (Realtek ALC892) alors que le port réseau Gigabit sera géré par une puce Intel 82579V. Il sera seul, alors que le modèle P9X79 Deluxe aura droit à un second port géré par une puce Realtek.

Sabertooth X79 : un produit sexy et équilibré ? Vivement les benchs !

Au final, cette carte nous semble plutôt complète bien que certains regretteront quelques manques au niveau de son équipement. Reste à voir le tarif de la bête et ses performances dans la pratique.

Asus Sabertooth X79

Deux points que nous évoquerons une fois les CPU officialisés. Pour rappel, les différents modèles Sabertooth d'Asus sont proposés aux alentours de 160 € TTC.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !