Apple détient aux USA le brevet du glisser-déverrouiller

Déjà fort de milliers de brevets, qui lui permettent notamment de s’attaquer à plusieurs concurrents, Apple vient d’en obtenir un d’une importance capitale : celui du glisser pour déverrouiller l’appareil (« slide to unlock »). Complément d’un brevet déposé en décembre 2005, le brevet concerne uniquement les États-Unis. Des plaintes pourraient ainsi être déposées par la Pomme sur ce territoire…

La première présentation d’Apple sur ce système est visible à la 15e minute (et 30 secondes)

Tous les appareils tactiles ont besoin d’un système simple pour bloquer et débloquer l’écran. Dans le cas contraire, le mettre dans sa poche serait prendre le risque que de nombreuses actions se passent à votre insu.

Apple, en lançant son premier iPhone en 2007, a donc mis en place un système simple où il suffit de glisser son doigt à l’horizontale pour débloquer l’écran. Ce système a néanmoins été repris de façon plus ou moins similaire par la concurrence. Les risques d’une vague de plaintes ne sont donc pas à écarter.

Comme on peut le voir sur le site américain dédié aux brevets, celui d’Apple est précisément le suivant : « Débloquer un dispositif en effectuant des gestes sur une image de déverrouillage ». Cela concerne donc autant les smartphones tactiles que les tablettes.

Le problème pour la concurrence est le suivant : le brevet comprend toutes les techniques de déverrouillage par un simple geste sur un écran. Voici en effet ce que l’on peut lire sur le document de l’USPTO :

« Une méthode de déverrouillage d'un appareil électronique portable, le produit comprenant un écran tactile, la méthode comprend :

la détection d'un contact avec l'écran tactile à un premier endroit prédéfini correspondant à une image de déverrouillage ;

un mouvement continu de l'image de déverrouillage sur l'écran tactile en fonction des mouvements du contact tout en maintenant un contact permanent avec l'écran tactile, dans lequel l'image est une interface graphique de déverrouillage, une interface utilisateur interactive avec laquelle l'utilisateur interagit de manière à déverrouiller l'appareil,

et déverrouiller l’appareil électronique portable si le déplacement de l'image de déverrouillage sur l’écran tactile vient d’un mouvement de l'image de déverrouillage du premier endroit prédéfini pour déverrouiller vers une région prédéfinie sur l'écran tactile.
»

Même si les termes utilisés ci-dessus sont bruts, il est certain qu’au regard de la description ci-dessus, la concurrence peut craindre le pire. De nombreux appareils utilisent en effet le même système pour se déverrouiller. Sous Android et Windows Phone, on retrouve notamment un glissé vertical, vers le bas ou vers le haut selon l’OS. Certains proposent néanmoins un glissé horizontal comme l’iPhone.


Reste à savoir si le brevet d’Apple sera suffisant pour attaquer la concurrence. Nous ne devrions pas attendre bien longtemps pour en avoir le cœur net. Notez qu’en Europe, un tel brevet ne peut être déposé. Neonode a en effet lancé en 2004 un produit proposant un système assez proche (vers 4mn15).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !