Inondations en Thaïlande : les tarifs des disques durs en hausse

Comme le pétrole, les hausses arrivent plus vites que les baisses 90
Nil Sanyas
En proie à de fortes inondations, la population thaïlandaise connaît de graves problèmes, ceci jusqu’à sa capitale. Et le secteur informatique n’est pas épargné. Taiwan et la Chine ne sont en effet pas les seuls lieux de fabrication de produits high-tech dans le monde. Western Digital et Seagate, les deux leaders incontestés du marché du disque dur, disposent ainsi de plusieurs usines en Thaïlande. Résultat, la fin de l’année et le début de l’année 2012 pourraient connaître quelques problèmes de stocks de disques durs.

Western Digital Velociraptor

Certaines usines de Western Digital ont notamment été touchées par les inondations, obligeant la société américaine à les fermer pour une durée indéterminée. Du côté de Seagate, ce dernier semble avoir été plus chanceux et ses usines n’ont pour le moment pas été trop impactées. Néanmoins, Seagate a tout de même averti que de légers problèmes étaient à prévoir.

Selon Reuters, d’autres entreprises liées à la fabrication de composants pour disques durs, notamment les moteurs, comme les Japonais Nidec Corp et Minebea, ont aussi été touchées par les crues thaïlandaises.

Déjà des hausses de prix...

Au final, la plupart des sociétés disposant de stocks de disques durs pour plusieurs semaines, les premiers résultats pourraient se faire sentir à la fin de l’année, et lors du premier trimestre 2012. Mais que risque-t-on concrètement si la fabrication mondiale venait à être insuffisante, même durant quelques semaines ?

Tout d’abord, afin de mieux réguler le marché, une hausse des prix généralisée est à prévoir. Elle a même déjà commencé dans nos contrées, comme vient de le noter Prix Du Net. Cela permettra ainsi de réduire la demande et de compenser les potentielles pertes financières. Cela pourrait de plus impacter les fabricants d’ordinateurs s’ils ne disposent pas de stocks suffisants. Néanmoins, en toute logique, ils seront les premiers à être fournis par les fabricants.

Notez que la Thaïlande est le deuxième lieu de fabrication de disques durs après la Chine. Son importance est donc évidente. D’autant plus dans un marché désormais restreint, Western Digital ayant croqué cette année la division disques durs d’Hitachi, et Seagate en ayant fait de même avec Samsung.

Après le Japon, la Thaïlande

Il s'agit de la deuxième catastrophe naturelle dans le monde ayant un impact direct sur le marché des disques durs. Rappelons en effet que le tremblement de terre et le tsunami qui ont touché le Japon en début d'année ont touché des usines de fabrication de substrat en aluminium.