Crédits Facebook : la monnaie virtuelle arrive sur les sites tiers

Et le réseau social prend toujours 30 % au passage... 41
Sébastien Gavois
Via son blog officiel dédié aux développeurs, Facebook vient d'annoncer l'ouverture de ses « crédits », la monnaie virtuelle maison, aux sites tiers. Il faudra pour le moment montrer patte blanche.

Facebook crédits 

En effet, jusqu'à maintenant les « crédits » Facebook étaient uniquement utilisés à l'intérieur du réseau social. Ils permettaient, entre autres, d'acheter des articles dématérialisés dans les applications et les jeux ou encore de regarder des films en VoD.

Depuis quelques mois vous pouvez également gagner un « crédit » (quelques centimes) en visionnant de manière assidue une vidéo publicitaire.

Mais Facebook indique qu'il travaille désormais avec quelques développeurs afin de tester l'intégration des « crédits » sur des sites externes. Un premier exemple est d'ores et déjà disponible sur le jeu Collapse! Blast chez Gamehouse.com.

Si vous êtes INtéressé par ce nouveau service, sachez qu'un formulaire est mis en place sur une page dédiée.

Facebook crédits 

Reste qu'une telle monnaie ne devrait pas être suivie par de nombreux acteurs en raison de son coût. En effet, le réseau social ponctionne pas moins de 30 % sur les transactions effectuées, un marché juteux qui n'a de sens que sur certains contenus dématérialisés, les éditeurs d'applications ayant été habitués par Apple, par exemple.

Pour des biens physiques ou des services où la marge disponible n'est guère importante, cette commission pourrait ne pas être vu d'un très bon oeil.