Google Music Store pourrait arriver dans moins de deux semaines

Google Music Store, la future boutique de ventes de musiques en ligne de Google, se rapproche à grands pas. Le Wall Street Journal, qui dispose de sources particulièrement proches du dossier, nous indique ainsi que Google travaille d’arrachepied pour lancer son service dans les deux semaines à venir.

Google Music Manager

Le quotidien économique américain croit de plus savoir que son service musical pourra être relié à Google+. Ainsi, à l’instar de Facebook qui permet via certains partenaires (Deezer, Spotify) de publier en temps réel ce que l’on écoute, Google Music s’appuiera sur Google+ pour faire sa promotion. Sauf qu’il sera de plus possible d’écouter gratuitement et une seule fois les morceaux écoutés par ses contacts.

Cela signifie donc qu’un système de streaming sera proposé, dans la continuité du service déjà existant qui permet de stocker ses propres morceaux. Néanmoins, le Wall Street Journal rajoute qu’il devrait bien être possible d’acheter de la musique au format MP3 (ou autres ?) pour le prix standard de 99 cents.

Le quotidien précise enfin que Google souhaite vraiment lancer sa boutique musicale rapidement, même s’il n’arrive pas à signer avec toutes les majors. Selon les dernières informations, une voire deux grandes maisons de disques ont déjà trouvé un accord avec Google.

Il faut cependant espérer pour le géant du net qu’il trouve rapidement un accord avec Universal Music, le leader du marché, qui compte un catalogue très conséquent. Sans parler des autres majors, mais aussi les nombreux studios indépendants, qui dans certains pays représentent parfois 20 voire 25 % du marché (mais seulement 13 % aux USA).

Un rebondissement ?

Pour mémoire, Andy Rubin, le créateur d’Android, a récemment avoué qu’une boutique de musique sera bien proposée par Google d’ici peu, et qu’il ne fallait pas s’attendre à un clone d’iTunes Store. « Il y aura un rebondissement… il ne s’agira pas seulement de vendre des chansons à 99 cents » a-t-il ainsi affirmé lors de l’AsiaD il y a une semaine.

L’autorisation d’écouter une fois gratuitement un morceau via une recommandation dans Google+ est un moyen de se différencier. Tout comme l’accès en streaming de ses morceaux achetés, même si ce point reste à confirmer.

Il faudra néanmoins que Google se différencie plus encore s’il veut attirer des millions d’utilisateurs d’iTunes, Rdio, Rhapsody/Napster, Grooveshark, MOG, eMusic, Pandora, Zune pass, Spotify, etc. Et sans un catalogue bien fourni, la tâche n’en sera que plus rude.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !