Steve Jobs avait juré de "détruire" Android

Les derniers mois ont été marqués par une guerre ouverte entre Apple et Samsung. Bien que les deux sociétés soient partenaires, le constructeur coréen s’appuie largement sur Android pour ses smartphones et tablettes, et Apple semble décidé à se débarrasser de ce concurrent en faisant bloquer la vente des produits. Si l’on en croit cependant la biographie officielle à venir, l’attitude de la pomme n’est pas surprenante : Steve Jobs avait juré de « détruire » littéralement Android.

steve jobsLa biographie, dont la vente débutera officiellement lundi et écrite par Walter Isaacson, mentionne une interview accordée par Steve Jobs en janvier 2010 à l’auteur. À cette époque, HTC venait de lancer un smartphone équipé de sa surcouche Sense qui venait offrir des avantages à l’utilisation semblables à l’iPhone. La réaction de Steve Jobs ne laissait aucune marge à l’interprétation :

« Je dépenserai jusqu’à mon dernier souffle si nécessaire et je dépenserai chaque penny des 40 milliards de dollars de cash d’Apple pour corriger cette erreur. Je vais détruire Android parce que c’est un produit volé. Je veux lui déclarer une guerre thermonucléaire. »

La biographie indique également qu’il y a bien eu un temps où Google a souhaité mettre fin au conflit, l’ancien PDG Eric Schmidt s’étant directement rendu à Palo Alto pour en discuter avec Jobs. Ce dernier se serait montré intraitable, la rencontre ne donnant rien au final :

« Je ne veux pas de votre argent. Si vous m’offrez cinq milliards de dollars, je ne les veux pas. J’ai déjà plein d’argent. Je veux que vous arrêtiez d’utiliser nos idées dans Android, c’est tout ce que je veux. »

L’ouvrage semble mettre en avant la poursuite par l’ancien PDG de certaines valeurs particulières. Ainsi, lors de son retour en 1997 aux commandes d’Apple, il aurait affiché un dédain souverain pour les responsables de la société de cette époque, indiquant qu’ils étaient des « personnes corrompues » aux « valeurs corrompues ».

Il est probable toutefois que cette autobiographie, soigneusement programmée, ait été qualifiée d’officielle parce qu’orientée de manière à éclairer Steve Jobs d’une manière bien précise. L’ancien PDG y serait alors dépeint comme motivé uniquement par certaines idées fortes, une biographie ayant bien évidemment toujours un angle de vue.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !