Finances : Yahoo! en chute libre

A contrario d’IBM, Intel, Apple et Google, les résultats de Yahoo! sont rarement impressionnants et n'ont pas de quoi faire lever les foules. Mieux encore, ils sont même en baisse par rapport à l’année dernière. De quoi alimenter toutes les rumeurs annonçant un rachat par différentes sociétés, dont Microsoft et Alibaba.

Yahoo LogoSon chiffre d’affaires lors du troisième trimestre 2011 a ainsi atteint 1,217 milliard de dollars, soit 24 % de moins qu’en 2010. Pas de quoi fanfaronner donc, d’autant plus que ce résultat chute à 1,072 milliard (-5 %) si l’on prend en compte les frais versés aux sites partenaires. Quant à son bénéfice net, il a pour sa part reculé de 26 %, atteignant 293 millions de $.

Les différences financières avec ses concurrents, et en particulier Google, augmentent ainsi de jour en jour. À titre de comparaison, Google a réalisé lors du même trimestre 9,72 milliards de $ de CA, soit 8 fois celui de Yahoo!, et 2,73 milliards de $ de bénéfices nets, soit 9,3 fois celui de Yahoo!. Cela signifie donc que Google n’a besoin que d’une dizaine de jours pour atteindre les résultats de Yahoo!.

Géographiquement, Yahoo! précise avoir généré 791 millions de dollars en Amérique, contre à peine 148 millions en EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et 277 millions en Asie Pacifique. Cela prouve que Yahoo! n’est plus grand-chose en Europe, et que sa dépendance américaine est évidente.

Qui plus est, les frais versés aux sites partenaires sont plus élevés en Europe (52 millions) qu’en Amérique (37 millions). Yahoo! est donc faible en Europe, mais est de plus tributaire à plus d’un tiers de ses résultats de nombreux partenaires.

yahoo resultats Q3 2011

Le tableau ci-dessus montre surtout que la chute de ses résultats est nettement liée au continent américain, où il a perdu 356 millions de dollars en l’espace d’un an, contre une progression de 15 millions en EMEA et une baisse de 45 millions en Asie Pacifique.

Pour rappel, Yahoo! a débarqué sa PDG Carol Bartz le mois dernier, et a officiellement annoncé qu’il n’excluait plus une acquisition. Depuis, les rumeurs ont logiquement fleuri. Le Chinois Alibaba ou encore les Américains Microsoft et AOL sont les plus cités quant à un rachat ou une fusion. Mais Yahoo! n’a pas souhaité commenter

L'effectif de Yahoo! s'érode peu à peu

Notez que le nombre d’employés de Yahoo! s’est légèrement réduit ces derniers trimestres. De 14 100 salariés l’an passé, ils sont maintenant 13 700 à faire tourner la société. Depuis quelques années, le nombre d’employés est d’ailleurs assez stable, malgré quelques vagues de licenciements. La baisse des résultats financiers pourrait néanmoins pousser la société à réduire ses effectifs.

Yahoo! 20 milliards aujourd'hui, contre le double il a 4 ans

Enfin, ces résultats ont été assez bien accueillis en bourse, car conformes aux attentes. L’action de Yahoo! vaut ainsi plus de 16 $, valorisant la société à 20,32 milliards de dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. Néanmoins, en 2007, la société valait plus de 40 milliards de dollars, et près de 50 milliards fin 2005. Google, lui, vaut près de 190 milliards aujourd’hui.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !