Apple dévoile ses résultats et annonce des ventes de Mac records

Comme chaque trimestre, Apple dévoile divers records. Cette fois ci, pour son dernier trimestre fiscal clos le 24 septembre 2011, la Pomme n’affiche pas des résultats financiers records, par contre, ses ventes de Mac sont historiques, et, sans surprise, celles de l’iPad aussi.

MacBook Air 11 pouces
Le Macbook Air

Son chiffre d’affaires a ainsi atteint 28,27 milliards de dollars, en hausse de 39 % sur un an, tandis que son bénéfice net a été de 6,62 milliards (+53,6 %). C’est le deuxième meilleur trimestre de toute l’histoire de la firme, devancé d’un cheveu par le trimestre précédent avec 28,571 Mds de CA et 7,308 Mds de bénéfices nets.

108 milliards de chiffres d'affaires en un an

Au total, Apple rejoint ainsi pour la première fois HP et IBM en dépassant les 100 milliards de dollars de chiffres d’affaires sur son année fiscale. Plus précisément, la firme dirigée par Tim Cook affiche 108,249 milliards de dollars de CA, soit une croissance hallucinante de 66 %.

Cette croissance a été tirée par les très bonnes ventes d’iPhone, d’iPad mais aussi de Mac, en particulier les portables. Voici d’ailleurs les différents chiffres de ventes de la firme pour ce trimestre (variation annuelle) :
  • iPhone : 17,073 millions (+21 %)
  • iPad : 11,12 millions (+166 %)
  • Mac : 4,897 millions (+ 26 %)
    • Mac de bureau : 1,278 million (+3 %)
    • Mac portables : 3,616 million (+36,8 %)
  • iPod : 6,62 millions (-27 %)
iPod touch hero
L'iPod touch

Les ventes de l'iPod atteignent celles de 2005


Plusieurs tendances lourdes ressortent de ces résultats. Tout d’abord, et c’est une confirmation, l’iPod se meurt. Bien sûr, de nombreux concurrents aimeraient réaliser de pareils résultats. Mais dès lors que les smartphones, dont l’iPhone, proposent des performances équivalentes à un baladeur, ce dernier voit son intérêt se réduire comme peau de chagrin. D’ici quelques années, l’iPod a donc de grandes chances de disparaître, et tout le marché du baladeur avec, hormis des marchés de niches.

Autre tendance là encore confirmée, les ordinateurs fixes stagnent voire régressent. C’est le cas chez les constructeurs de PC, et Apple commence à être touché par le phénomène, malgré un certain décalage, du fait de ses spécificités. Les différents portables proposés par la Pomme connaissent par contre un succès fulgurant.

Apple pas encore n°1 mondial

Résultat, si l’on cumule les ventes de Mac à celles des iPad, nous obtenons donc un total de 16,017 millions de machines écoulées lors de ce trimestre. Apple devrait donc manquer de peu la place de n°1 mondial ce trimestre et se placer juste derrière HP. Mais il ne serait pas étonnant qu’il le devienne à la fin de l’année.

Enfin, concernant les ventes d’iPhone, si elles sont en hausse d’une année sur l’autre, elles sont aussi en baisse de 3,3 millions d’unités par rapport au trimestre précédent. Elles sont d'ailleurs inférieures aux prévisions. Cela s’explique logiquement par l’attente de l’iPhone 4S, qui devrait permettre à Apple de dépasser à nouveau les 20 millions d’unités trimestrielles, et pourquoi pas approcher les 25 millions.

Une fin d'année historique

Le dernier trimestre de l’année s’annonce d’ailleurs historique, avec 37 milliards de dollars de chiffre d’affaires précise Apple. Comme chaque fin d’année, les ventes d’iPod devraient repartir à la hausse, et l’iPhone ainsi que l’iPad voire les Mac pourraient bien aligner de nouveaux records.

Apple ventes Q4 2011 fiscal

Enfin, une autre donnée a retenu notre attention : celle de la répartition des ventes de Mac dans le monde et du chiffre d’affaires généré tous produits confondus. Comme le tableau ci-dessus le montre, l’Amérique, avec bien plus de Mac vendus au trimestre précédent (+15 %) a pourtant réalisé un chiffre d’affaires moindre (-5 %). Ce qui signifie donc que les consommateurs américains se sont moins intéressés ce trimestre aux autres produits de la marque, notamment l’iPhone probablement. Le Japon est à peu près dans la même situation, avec des ventes de Mac en hausse en quantité (+17 %) et un chiffre d’affaires global en baisse (-26 %).

L'iPhone (et l'iPad ?) cartonne(nt) en Asie

A contrario, l’évolution en Asie Pacifique est étonnante, surtout d’une année sur l’autre. Avec 455 000 Mac il y a un an, le continent affichait un chiffre d’affaires global de 2,732 milliards de $. Un an plus tard, avec des ventes de Mac en hausse de 61 %, ses revenus ont pour leur part grimpé de 139 %. Cela confirme ce qu’annonçait Apple : ses ventes d’autres produits en Asie, et particulièrement en Chine, décollent. Or on le sait, l’iPhone est un véritable succès là-bas, notamment grâce à des partenariats avec de grands opérateurs mobiles.

Au final, l’écart avec l’Europe est faible en chiffre d’affaires (13,2 % de plus pour l’Europe) alors que les quantités de Mac sont incomparables (+60,8 % en faveur de l’Europe). Pourtant, les ventes d’iPhone sont importantes sur notre continent. La différence pourrait d’ailleurs se faire sur l’iPad plus que l’iPhone.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !