LibreOffice aura bien sa propre version en ligne, baptisée LOOL

La Document Foundation a été créée plus tôt dans l’année pour compenser la faiblesse de l’avancée du développement dans le projet OpenOffice.org. Depuis, cette fondation a produit LibreOffice et le travail avance, de nouvelles moutures sortant régulièrement. Les développeurs ont de nombreux projets, et l’un d’eux va venir jouer sur les platebandes de Google et Microsoft : une version en ligne de la suite bureautique.

libreoffice
LibreOffice

Le grand objectif de cette version en ligne baptisée LOOL, pour LibreOffice OnLine, est d’être accessible depuis n'importe quel type de terminal, qu’il s’agisse d’un ordinateur classique, d’un smartphone ou encore d’une tablette. Tous les systèmes d’exploitation et navigateurs seront pris en charge. L’infrastructure comprendra une interface web, un composant serveur ainsi que d’inévitables fonctions de collaboration.

Google Docs

La force de cette offre mobile sera que chaque composant de la suite actuelle, Writer, Calc, Impress, Draw, Math et Base, sera présent dans la version en ligne. Ce sera donc une différence de poids avec Google et Microsoft qui dans les deux cas ne propose qu’une petite sélection de services. Mais ce n’est pas tout.
 
office web apps word 
Office Web Apps : Word

Pour viser plus efficacement les produits mobiles, les développeurs vont créer également des versions mobiles sous forme d’applications natives. Pour l’instant, seuls iOS et Android sont concernés mais il n’est pas impossible que d’autres plateformes puissent être concernées par la suite. L’avantage des applications natives est qu’elles seront plus rapides dans leur fonctionnement puisque la puissance disponible pour l’exécution du JavaScript est limitée sur un navigateur mobile.

Bien entendu, toutes les versions en ligne seront en HTML5 et tous les navigateurs ne pourront pas nécessairement en profiter. En outre, le stockage et le partage des documents sont bien prévus, mais la fondation doit encore donner des détails à ce sujet. Il s’agit après tout d’un travail en cours et aucune date n’a été donnée pour le lancement.

Enfin, élément important, la région Ile-de-France est partenaire de ce projet. Une région qui d’ailleurs s’implique dans des projets communs avec la Document Foundation. Selon une interview de Charles Schulz, porte-parole de la fondation, par Silicon.fr, on apprend ainsi qu’en France « le groupe de mutualisation interministériel de modernisation [MIMO, instance chargée de mutualiser les moyens pour proposer des solutions bureautiques, NDLR] va basculer en mode d’accompagnement de LibreOffice. Cela concerne 500 000 postes à équiper, sur deux ans environ. ».

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce projet qui pourrait rendre service à ceux qui recherchent une solution simple en ligne sans être affiliés à un mastodonte comme Google ou Microsoft. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !