PC : Lenovo double Dell, ASUS confirme et Acer s'écroule

Et le marché global n'est guère fameux 33
Nil Sanyas
Prévue depuis janvier dernier, la nouvelle a été confirmée par IDC hier : le Chinois Lenovo est devenu lors du 3ème trimestre 2011 le deuxième fabricant d'ordinateurs au monde (en quantité de PC livrés) derrière HP, et donc devant Dell et Acer. Quant à ASUS, il confirme sa cinquième place mondiale et pourrait devenir un sérieux challenger d’ici peu.

 IDC PC Q3 2011
Top 5 Monde des livraisons de PC au 3ème trimestre 2011, en milliers d'unités.

Les taux de croissance des cinq grands constructeurs peuvent être divisés en trois groupes. D’un côté, Lenovo et ASUS sont en pleine forme, avec des croissances supérieures à 30 %. De l’autre, HP et Dell sont beaucoup plus calmes, avec une petite croissance pour le premier (+5,3 %) et une légère baisse pour le second (-1,6 %). Enfin, Acer continue de revoir sa production à la baisse avec une dégringolade de 20,6 %.

Au final, Hewlett-Packard reste bien sûr le leader du marché, et se permet même d’augmenter sa part de marché (+0,3 point). Lenovo (+3,3 pts) et ASUS (+1,3 pt) progressent plus fortement, tandis que Dell (-0,6 pt) et surtout ACER (-3,1 pt) chutent.

Cette situation était attendue et n’a rien d’étonnant. En effet, Lenovo est surtout présent en Asie, où la croissance des ventes de PC est encore très importante. A contrario, il est peu actif en Europe et en Amérique du Nord, où les marchés stagnent voire régressent, du fait de leur maturité et de leurs finances peu propices à l'achat de nouvelles machines. Cela explique la méforme d’Acer et Dell en grande partie, qui sont particulièrement dépendants de ces deux parties du globe.

IDC PC Q3 2011
Top 5 USA des livraisons d'ordinateurs au 3ème trimestre 2011, en milliers d'unités. 

Outre-Atlantique, Dell et Toshiba font d’ailleurs grise mine, au contraire de Lenovo, HP et Apple. Acer sort d’ailleurs du top 5, et aura bien du mal à retrouver sa place, alors qu’il était n°3 à une certaine époque. Quant à Lenovo, il devrait doubler Toshiba d’ici peu à ce rythme.

Apple, pour sa part, conforte ses positions, d’autant plus que les tablettes tactiles ne sont pas intégrées dans les statistiques d’IDC. Avec les tablettes, sachant que l’iPad écrase le marché, la Pomme serait ainsi présente dans le top 3 mondial, et dans le top 2 USA.