Deezer et Universal Music trouvent finalement un accord

De l'air pour Deezer 50
Nil Sanyas
Comme prévu, l’opposition entre Deezer et Universal Music se termine en faveur du site de streaming. Electron Libre a en effet dévoilé il y a quelques heures que les deux parties avaient trouvé un accord en fin de semaine dernière. Nous devrions connaître les détails de cet accord d’ici ces prochains jours.

deezer

Major n°1 dans le monde, Universal Music dispose d’un catalogue conséquent et donc d’un nombre d’artistes connus capital pour n’importe quel site se voulant grand public. Sans Universal, Deezer aurait ainsi signé son arrêt de mort, dès lors que la concurrence n’est pas touchée par un pareil manque.

C’est pourtant ce qui aurait pu se passer, sachant que la major a porté plainte en juin dernier contre Deezer devant le TGI de Paris pour avoir exploité son catalogue sans avoir renouvelé ses accords. Mais début septembre dernier, nous apprenions que la justice déboutait Universal du fait du caractère indispensable de la major pour un site tel que Deezer.

Un accord entre les deux partis devait donc être absolument trouvé, ce qui est désormais le cas. Si nous ne connaissons pas encore les détails de cet accord d’exploitation, il est quasi certain que les utilisateurs gratuits du site seront bridés.

Déjà limités à 5h d’écoutes par mois, ces utilisateurs pourraient bien être aussi limités en nombre d’écoutes mensuelles. Universal n’a en effet jamais caché qu’il préférait limiter ses morceaux à 4 ou 5 écoutes plutôt que de restreindre les heures d’écoutes. C’est d’ailleurs le cas de la version gratuite de Spotify en Europe. Deezer a néanmoins toujours refusé d’appliquer un tel concept. A-t-il cédé face à Universal ? Réponse dans quelques jours.