Le Parti Pirate allemand décroche 15 sièges au Parlement de Berlin

Un boulet de canon 94
Marc Rees
8,9% et 15 sièges. C’est en deux chiffres l’excellent score réalisé ce dimanche par le Parti Pirate allemand à Berlin. Une victoire qui dépasse largement le stade du symbole et qui permet au PP de s’offrir une plus grande vitrine médiatique pour ses actions futures.

Ce dimanche avait lieu le "Wahl zum Berliner Abgeordnetenhaus", l'élection de la chambre des députés du Parlement Berlinois. Grosse surprise : le Parti Pirate a pulvérisé les 5% minimums requis et gravite proche des 9%. « Quand on sait que les "verts" allemands ont commencé par conquérir Berlin "L'alternative" dans les années 70/80 avant de devenir un parti incontournable en Allemagne, c'est une grande nouvelle pour le parti Pirate européen » nous décrit un lecteur en Allemagne témoin de cette étape. 

parti pirate allemagne berlin
Part des sièges (Parti Pirate allemand),

Sur Torrentfreak (*) on rappelle que c’est le deuxième succès du PP après les élections européennes de 2009. Sebastian Nerz, président du Parti pirate allemand, a décrit ce que va être la vie institutionnelle du PP maintenant : « Pour l’instant, le Parti pirate allemand n’a aucun salarié. Tous ceux qui travaillent pour le parti – y compris moi-même – le font en tant que bénévoles. Les députés, eux, sont payés pour leur travail. En outre, ils reçoivent de l’argent de l’État pour payer leurs assistants et leurs collègues. Cela permettra à ces pirates de travailler à plein temps pour le parti, et nous donnera ainsi plus de main d’œuvre ».

A comparer, signale de son côté l'AFP, les libéraux du FDP (coalition de la chancelière Angela Merkel) ont été éjectés du parlement régional, en atteignant seulement 2% des suffrages.

Pour le PP, cette sacralisation est synonyme de légitimité : « Un autre avantage est que les citoyens et les médias prennent les partis qui ont accès au parlement beaucoup plus au sérieux. Bien des fois on m’a dit « votre parti n’est pas considéré parce qu’il n’a aucun élu ». Suite au succès de ce week-end, le parti sera nettement mieux placé sur ce plan ».

Cette victoire devrait aussi voir grossir les rangs du PP lequel veut mettre à jour les pratiques de communication politique : « Nous allons montrer qu’il est possible de faire de la politique de manière transparente. Jusqu’à maintenant, la politique est un domaine nébuleux et interdit. Les réunions sont tenues à huis clos, les agendas et protocoles sont tenus secrets, les traités non publiés ».

Nerz poursuit, toujours dans les colonnes de TorrentFreak – une des meilleures sources en la matière : « Nous démontrerons qu’il est possible d’informer ouvertement et sans mentir les citoyens de ce qu’il se passe, des alternatives possibles et pourquoi une certaine voie a été choisie. Nous démontrerons que les citoyens peuvent être intégrés dans les processus d’étude des faits et dans les choix politiques. Pourquoi ne pas demander aux citoyens leur opinion avant de décider ? Ça vaut bien un essai ! »

(*) Lire
la traduction de l'article par Framalang : Don Rico, Duthils, Lolo le 13, Mammig et Ypll.