Moteurs de recherche : Google domine l'Europe et les USA

Mais Bing est présent (un peu...) 80
Nil Sanyas
Voilà un moment que nous n’avions pas parlé du succès des moteurs de recherches en Europe et en Amérique du Nord. Bing a-t-il supplanté Google ? Ask a-t-il enfin trouvé son public ? Exalead domine-t-il le monde ? Rien de tout ça. Google reste le n°1, et les autres suivent.

Moteurs recherches europe été 2011
Source :
AT Internet.

En Europe, l’écart entre Google et les autres est abyssal. La palme revenant à l’Espagne, où la concurrence doit se contenter de 5,3 % des visites. Nous noterons néanmoins que Bing, hormis en Allemagne, arrive à se hisser en deuxième position, bien que ses parts de visites ne dépassent guère les 3 % (hors partenaires).

Concernant l’Allemagne, il faut remarquer que T-Online, le FAI principal du pays, utilise Google comme moteur de recherche… Ce qui ne fait qu’assoir la domination de la société américaine au pays de Goethe.

En France, Orange exploite Voilà, un moteur de recherche que les plus anciens d’entre vous connaissent certainement. En Espagne, en France et en Allemagne, le Conduit qui apparait semble utiliser Bing. Sachant que Yahoo! exploite aussi les résultats de Bing.

Ce dernier, grâce à ses divers partenaires, est donc plus puissant qu’il n’y paraît. Néanmoins, cela ne l’empêche pas d’être totalement écrasé par Google. Outre-Atlantique, la donne est légèrement différente comme le tableau ci-dessous le montre parfaitement.

Moteurs recherche USA été 2011
Source :
comScore.

Si Google domine de la tête et des épaules le marché US, il n’empêche que Bing, si l’on cumule les données de Yahoo! et Microsoft, atteint tout de même plus de 30 % des parts de recherche. Ce qui n’est pas négligeable.

Ainsi, sur 17,122 milliards de recherches réalisées en août 2011 aux États-Unis, Google en a capté 11,09 milliards, contre 2,782 milliards pour Yahoo! et 2,51 milliards pour Microsoft.