IDF 2011 : c'est fini... l'heure est au bilan

Et SiMan s'est éveillé 37

Comme chaque année, après la keynote de Justin Rattner, l'IDF de San Francisco ferme ses portes. L'occasion pour nous de faire le point, en attendant d'autres actualités sur les sessions techniques que nous n'avons pas pu suivre sur place... mais qui sont toujours riches d'enseignement.

Cette édition 2011 était clairement celle d'une année de transition, avec les déceptions que cela comporte. Avec d'autres de nos confrères français, nous avons ainsi regretté de ne pas avoir vu le moindre wafer lors des keynotes.

2011 : une année tremplin pour de nombreux projets

En effet, le 22 nm est déjà quasiment prêt pour la commercialisation et le 14 nm, bien qu'il avance, n'est pas prévu avant plus de 2 ans.

Intel IDF 2011 22 nm Tech session 14 nm Intel IDF 2011 Sandy Bridge-E


On regrettera aussi le peu d'informations données concernant Sandy Bridge-E, dont le lancement est pour bientôt, ou même de ne pas avoir eu droit à l'habituelle session de benchs détaillée sur Ivy  Bridge, qui sera mis sur le marché durant le 1er trimestre 2012.

Intel semble en effet retenir son souffle en attendant l'année prochaine, qui verra de nombreuses nouveautés arriver et qui lui permettra d'embrayer sur de nombreuses technologies prévues, mais qu'il était encore trop tôt pour présenter de manière réellement concrète.

Intel IDF 2011 Ivy Bridge


Enfin, on regrettera de ne pas vraiment avoir eu de véritable coup de coeur cette année comme ce fût le cas à l'annonce de Light Peak, par exemple.

Un manque d'effet « Wooh Hah ! », mais des annonces en pagaille

Pour autant, et le nombre d'actualités que nous avons publiées le montre, les annonces étaient bien au rendez-vous, et Intel montre une fois de plus qu'il est suractif, et ce, sur plusieurs fronts.

IDF 2011 Keynote Mooly Eden Intel IDF Claremont


Sur celui de la consommation tout d'abord, qui était au centre de toutes les annonces. D'Ivy Bridge à Haswell en passant par Claremont et l'Hyper Memory Cube ou des projets permettant de réduire la consommation de la plateforme des Ultrabooks... Intel fait la chasse aux watts.

Baisse de la consommation à tous les niveaux : ARM en ligne de mire... mais pas que

Une manière de se préparer à la montée en gamme d'ARM ? Sans doute, d'une certaine manière. Mais ce mouvement était déjà perceptible depuis quelques années, et ne fait ici que se renforcer.

IDF 2011 Keynote Mooly Eden IDF 2011 Keynote Mooly Eden


De plus, les concurrents qui vont devoir assumer leur support de Windows 8 vont très certainement avoir des efforts à faire. Qui de l'utilisateur qui voudra retraiter des photos ou de l'audio avec des puces ARM, comme il le fait aisément sur PC actuellement ?

La comparaison deviendra vite possible, et les adeptes de SoC à très basse consommation vont devoir trouver comment ne pas décevoir sur le plan des performances.

Intel IDF 2011 Otellini Keynote Ultrabooks Intel IDF 2011 Otellini Keynote Ultrabooks


Intel signe aussi son grand retour au niveau des plateformes. Celui qui avait réussi à imposer son netbook tente un retour avec les ultrabooks, et une vision plus dirigiste que lors de la mise en place de CULV.

Les ultrabooks : le nouveau pari d'Intel pour tenter de se démarquer dans les portables

Une manière de s'assurer de l'expérience utilisateur, de fédérer les constructeurs autour d'une direction commune plutôt que de les laisser errer dans des directions plus ou moins réussies comme ce fût le cas ces dernières années.

Que le concept d'ultrabook soit un succès ou pas, on appréciera de voir Intel prendre les choses en main sur un segment parfois décevant, tant il est complexe de trouver une machine fine et autonome, à un prix abordable à l'heure actuelle.

Pour Intel cela aura aussi un autre avantage : les GPU ne pourront jamais trouver leur place dans de telles machines, et AMD devrait avoir du mal à suivre la cadence. On attend néanmoins de voir si ce dernier ne tentera pas de surfer sur la tendance si elle décolle, comme ce fût le cas avec les netbooks.

Bien que tout cela s'inspire grandement des Macbook Air d'Apple, on ne doute pas que ce dernier ait déjà d'autres solutions dans sa poche pour se démarquer, et garder un train d'avance.

Le gros point positif de cette année : l'exécution des roadmaps

Intel IDF 2011 SSD Grand Public IDF 2011 Many Integrated Core MIC


Enfin, on ne pourra que noter que les roadmaps et la recherche d'Intel avancent à grand train. Le 22 nm n'est pas encore là que le 14 nm est déjà prévu, Haswell est déjà fonctionnel et son design est bouclé, de nouveaux SSD en 25 nm arrivent pour le grand public tout comme Knights Ferry.

Il ne reste donc plus qu'à attendre de voir tout ce petit monde débarquer dans les labos, afin de voir si l'utilisateur aura de quoi être comblé, ou s'il sera déçu. Notez qu'il en sera de même pour les produits d'AMD, qui a profité de cette période pour annoncer la grosse montée en fréquence de son Bulldozer, Trinity ou l'arrivée de ses GPU en 28 nm.

Tant de produits qui devraient assurément nous occuper pour de nombreux mois.